Une survivante de la Shoah sauvée des flammes à Yom HaShoah
Rechercher

Une survivante de la Shoah sauvée des flammes à Yom HaShoah

Les pompiers de Givatayim ont invité Yehudit Schindler, âgée de 87 ans et née en Hongrie, à participer à l'événement organisé dans leur caserne pour Yom HaShoah

Yehudit Schindler, une survivante de la Shoah, est sauvée d'un immeuble en flammes dans le centre d'Israël le 2 mair 2019. (Capture d'écran: Kan)
Yehudit Schindler, une survivante de la Shoah, est sauvée d'un immeuble en flammes dans le centre d'Israël le 2 mair 2019. (Capture d'écran: Kan)

Jeudi, une survivante de la Shoah a été sauvée d’un immeuble en flammes lors de Yom HaShoah, après qu’un incendie a ravagé son appartement dans la ville de Givatayim, située dans le centre du pays. Le feu a légèrement blessé deux personnes.

Ces dernières ont reçu des soins médicaux, et la police a ouvert une enquête pour déterminer les causes du sinistre.

Les pompiers ont invité la survivante, née en Hongrie, à un événement de commémoration de la Shoah organisé dans leur caserne.

Yehudit Schindler, âgée de 87 ans, a remercié les pompiers, en les décrivant comme des « anges, pas comme les bourreaux d’une autre époque ».

« Je n’ai pas de mots. J’ai l’impression d’avoir 10 ans de plus », a-t-elle déclaré. « Je suppose que cela veut dire que je suis en vie. A l’âge de 12 ans et demi, j’ai quitté Budapest sans mes parents, sans une seule âme pour m’aider, je me suis sauvée moi-même ».

« Je ne suis pas une héroïne, je suis seulement un être humain, et je suis heureuse », a-t-elle déclaré, selon les images diffusées par les pompiers.

Israël s’est figé ce jeudi matin à 10 heures quand les sirènes ont retenti à travers le pays en mémoire des six millions des Juifs assassinés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. La journée annuelle du Souvenir est l’un des jours les plus solennels dans le calendrier national du pays, une bonne partie du pays étant à l’arrêt pour honorer les victimes du génocide nazi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...