Une victime de l’attaque de Monsey ouvre les yeux après 59 jours de coma
Rechercher

Une victime de l’attaque de Monsey ouvre les yeux après 59 jours de coma

Selon le rabbin local, Josef Neumann, 72 ans, montre d'autres signes d'amélioration après avoir reçu un coup de couteau au crâne lors de l'attaque en pleine fête de Hanoukka

Des membres de la communauté juive se rassemblent devant la maison du rabbin Chaim Rottenberg à Monsey, à New York, le 29 décembre 2019, après une attaque à la machette qui a eu lieu la nuit précédente à l'intérieur de la maison du rabbin pendant la fête juive de Hanoukka. (Kena Betancur/AFP)
Des membres de la communauté juive se rassemblent devant la maison du rabbin Chaim Rottenberg à Monsey, à New York, le 29 décembre 2019, après une attaque à la machette qui a eu lieu la nuit précédente à l'intérieur de la maison du rabbin pendant la fête juive de Hanoukka. (Kena Betancur/AFP)

JTA — La victime la plus grièvement blessée lors de l’attaque au couteau chez un rabbin à Monsey a ouvert les yeux après 59 jours de coma.

Josef Neumann est sous respirateur depuis l’attaque du 28 décembre lors d’une fête de Hanoukka. Il était l’une des cinq personnes blessées par l’assaillant.

L’annonce de l’amélioration de l’état de santé de l’homme de 72 ans a été faite sur Twitter par le rabbin Yisroel Kahan, agent de liaison communautaire du département de police de Ramapo et directeur exécutif du conseil juif d’Oizrim.

En plus de noter que Josef Neumann avait ouvert les yeux, le tweet disait qu’il montrait d’autres signes d’amélioration.

« Remerciez le Seigneur car il est bon, car sa miséricorde dure pour toujours », disait le message, ajoutant plus tard, « Continuez à prier pour un rétablissement complet ».

Josef Neumann a sept enfants, « de nombreux petits-enfants », un arrière-petit-enfant, et plusieurs frères et sœurs.

Le couteau de l’agresseur a pénétré dans le crâne de Neumann et lui a tranché le cerveau. Son bras droit a également été cassé.

La famille avait déclaré une semaine après l’attaque : « les médecins ne sont pas optimistes quant à ses chances de reprendre conscience, et si notre père se rétablit miraculeusement partiellement, les médecins s’attendent à ce qu’il ait des lésions permanentes au cerveau, qui le laisseront partiellement paralysé et muet pour le reste de sa vie. »

L’agresseur présumé, Grafton Thomas, 37 ans, a plaidé non coupable de dix chefs d’accusation fédéraux de crimes de haine, ainsi que de six chefs d’accusation de tentative de meurtre et de plusieurs chefs d’agression et de cambriolage devant le tribunal du comté de Rockland.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...