Une vidéo montre un policier agressant violemment un rabbin devant sa synagogue
Rechercher

Une vidéo montre un policier agressant violemment un rabbin devant sa synagogue

Un témoin a affirmé que l'agression à Petah Tikva a eu lieu après une querelle sur les masques faciaux ; la police a ouvert une enquête, le suspect n'était pas en service

Un policier bénévole agresse un rabbin à Petah Tikva, le 30 mai 2020. (Capture d'écran : Twitter)
Un policier bénévole agresse un rabbin à Petah Tikva, le 30 mai 2020. (Capture d'écran : Twitter)

Samedi, un policier bénévole de Petah Tikva, au centre du pays, a agressé un rabbin âgé devant une synagogue, à la suite d’une querelle sur le port du masque.

Les images postées par le site d’information Ynet jeudi montrent l’homme en train de renverser le vieux rabbin ultra-orthodoxe et de le frapper violemment au visage et à la poitrine avant que les témoins ne séparent les deux.

« Il lui a sauté dessus comme un ninja », a déclaré un témoin oculaire, désigné uniquement par son prénom, Yaakov. « Qu’est-ce qu’une personne de 70 ans lui a fait ? »

Le rabbin a déposé une plainte auprès de la police, selon le rapport.

Le policier bénévole portait une arme à feu autorisée, mais il n’était pas en uniforme lors de l’attaque et la police a déclaré qu’il n’était pas en service, promettant d’enquêter sur lui « comme n’importe quel civil ».

Selon M. Yaakov, l’incident est survenu après qu’une dispute a éclaté le week-end dernier entre des membres de la congrégation et le policier bénévole au sujet du port de masques protecteurs pour éviter les contaminations par le coronavirus.

« Pendant deux ou trois jours, ce type a harcelé tout le monde dans la synagogue », a-t-il dit. « Il a eu une altercation le jour du Shabbat, et depuis lors, il rôde et appelle la police, affirmant que les gens ne portent pas de masques.

« Ce qui est absurde, c’est que tout le monde portait des masques. De toute évidence, c’est le rabbin lui-même qui a forcé tout le monde à porter un masque sur la bouche et le nez. En fin de compte, c’est lui qui a été la cible de la fureur de cet homme, sous prétexte qu’il ‘se soucie du public' », a ajouté le témoin.

Un second témoin, qui n’est pas cité dans le rapport, a déclaré que le rabbin était sorti et avait crié à l’homme de sortir de la synagogue. C’est à ce moment que l’attaque a eu lieu.

« Il est alarmant que cet homme porte encore une arme », a déclaré M. Yaakov. « Le rabbin dit qu’il va bien. J’ai insisté pour qu’il aille se faire examiner et j’espère vraiment qu’il l’a fait ».

Ynet a déclaré que l’agresseur avait écrit un post sur Facebook samedi soir à propos d’un « fidèle insolent passant de synagogue en synagogue, refusant de mettre un masque ». Le rabbin de la communauté lui a parlé en vain. Le pire, c’est que son frère a attrapé le coronavirus ».

Il a ajouté : « Bien sûr, j’ai reçu de nombreuses menaces de mort de la part de ses amis, et ils ont souhaité que mes parents meurent du cancer et du COVID-19. Mais la loi est au-dessus de tout ».

L’avocat du suspect a déclaré que l’attaque était un incident isolé qui ne représente pas son comportement normal.

« Il a été attaqué en premier », a déclaré l’avocat Kobi Palomo. « Les informations publiées parlent d’une sorte de comportement violent, mais ce clip n’inclut pas toutes les scènes de l’incident. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...