Rechercher

USA : Un Républicain ralentit l’adoption de l’enveloppe du Dôme de Fer au Sénat

Rand Paul, opposé aux aides aux pays étrangers de toutes sortes, a bloqué un vote direct de la version de législation qui devrait toutefois être adoptée

Le sénateur Rand Paul (Crédit : Wikimédia/Gage Skidmore )
Le sénateur Rand Paul (Crédit : Wikimédia/Gage Skidmore )

WASHINGTON (JTA) — Rand Paul, sénateur républicain du Kentucky, a été le dernier législateur américain à entraver le passage d’une enveloppe d’un milliard de dollars à Israël. L’argent doit aider le pays à reconstituer son système de défense anti-missile du Dôme de Fer.

Ainsi, Paul a été le seul sénateur ayant refusé d’accepter de présenter le projet de loi à un vote direct au Sénat – ce qui permet d’accélérer de manière substantielle de processus d’adoption de la législation, un processus connu au sein du Congrès américain sous le nom de « Hotlining ».

Paul est un fervent opposant des aides apportées aux pays étrangers et, depuis de nombreuses années, il propose d’éliminer toute assistance à Israël. Un porte-parole de Paul a toutefois déclaré à Politico que le sénateur ne s’opposerait plus à un vote direct si le milliard était prélevé sur les aides financières qui ont été par ailleurs proposées par les États-Unis à l’Afghanistan.

L’opposition de Paul est le dernier revers essuyé par cette demande de financement soumise par l’État juif au Congrès américain. La semaine dernière, un groupe de Démocrates progressistes avait refusé l’intention des autorités du parti, à la chambre, d’intégrer cette requête dans une loi de dépenses gouvernementales d’urgence, affirmant que cette inclusion à la dernière minute sapait les conventions habituelles de l’institution.

Les dirigeants démocrates ont finalement présenté ce financement lors d’un vote indépendant qui a été approuvé à une grande majorité – y-compris parmi les progressistes du parti – après un bref débat.

Israël avait demandé la somme d’un milliard de dollars – qui vient s’ajouter aux 500 millions de dollars versés pour le Dôme de Fer chaque année – pour réapprovisionner les stocks du Dôme de Fer après le conflit du mois de mai à Gaza.

Les résultats du vote final sur le financement du Dôme de Fer, le 23 septembre 2021. (Capture d’écran/C-SPAN)

L’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) a vivement recommandé à Paul, sur Twitter, de « défendre notre allié, Israël ».

« Bloquer les fonds d’urgence qui pourront garantir qu’Israël sera en mesure de protéger ses citoyens face aux roquettes terroristes récompense les actes du Hamas et sape les intérêts et les valeurs de l’Amérique », a poursuivi le groupe dans sa publication.

Le projet de loi devrait obtenir une majorité écrasante au Sénat et un vote pourrait encore se tenir dans les prochains jours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...