Vague de chaleur : incendies, retards de train et d’avion et fermeture de routes
Rechercher

Vague de chaleur : incendies, retards de train et d’avion et fermeture de routes

Les sapeurs pompiers ont mis en garde contre les feux de camp ; un faible taux d'humidité et des températures maximales de 40 degrés en basse altitude ont causé des feux majeurs

Les avions des pompiers israéliens luttent contre les flammes de la forêt de Jérusalem, le 11 septembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les avions des pompiers israéliens luttent contre les flammes de la forêt de Jérusalem, le 11 septembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les incendies ont fait rage vendredi à de multiples endroits d’Israël dans un contexte de vague écrasante de chaleur, causant des retards à l’aéroport international du pays et même certaines évacuations.

A Bareket, un petit village situé aux abords de l’aéroport Ben Gurion, les résidents ont été évacués jeudi après-midi. La fumée des feux de broussailles avoisinants a entraîné des retards au décollage et à l’atterrissage des avions à l’aéroport.

Les services ferroviaires vers la métropole de Beer Sheva, au sud, ont également été stoppés sur certaines lignes en raison d’un incendie qui s’est déclaré près du village de Lehavim.

La Route 5 dans la direction de l’est, qui part du nord de Tel Aviv, a été également fermée partiellement en raison des feux qui progressaient vers la route.

Les responsables des incendies et des secours ont averti vendredi qu’une chaleur inhabituelle couplée à un taux exceptionnellement bas d’humidité avaient été une combinaison parfaite pour des feux potentiellement dangereux. Ils ont annoncé qu’il ne fallait pas allumer de feux de camp pendant le week-end de la fête de Shavuot dans les parcs ni dans les jardins privés.

Vendredi à midi, les températures dépassaient les 35 degrés partout dans le pays, avec certains secteurs de la vallée du Jourdain, les lits de rivière de la Galilée et du Negev et certaines zones de la plaine côtière qui dépassaient les 40 degrés.

Deux feux majeurs concentrent les efforts de la majorité des sapeurs-pompiers du pays et notamment sa flotte de canadairs : Un incendie situé à l’est de l’aéroport Ben Gurion, et un autre à côté de la ville centrale de Petah Tikvah. Environ 1 500 acres du parc national Nahal Besor, dans le sud, ont été décimés par les flammes.

Les responsables de Ben Gurion ont fait savoir qu’ils se coordonnaient avec les responsables des incendies et qu’ils avaient dérouté les pistes d’atterrissage et de décollage pour éviter les fumées du feu avoisinant.

Cette vague de chaleur exceptionnelle devrait continuer samedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...