Virus : Deux entrepreneurs de Tel Aviv lancent un t-shirt avec masque intégré
Rechercher

Virus : Deux entrepreneurs de Tel Aviv lancent un t-shirt avec masque intégré

Lionel Lebrati et Moriah Butah lancent aujourd’hui une gamme de t-shirts destinés à lutter contre le coronavirus

Des enfants israéliens avec le t-shirt « Col-à-Covid » de Lionel Lebrati et Moriah Butah. (Crédit : Col-a-Covid.com)
Des enfants israéliens avec le t-shirt « Col-à-Covid » de Lionel Lebrati et Moriah Butah. (Crédit : Col-a-Covid.com)

« Col-à-Covid » : c’est sous ce nom et jeu de mots que comprendront aisément les hébréophones que Lionel Lebrati et Moriah Butah, 36 et 35 ans, deux habitants de Tel Aviv et amis d’enfance originaires de Paris et Jérusalem, lancent aujourd’hui leur gamme de t-shirts destinés à lutter contre le coronavirus.

Alors que la pandémie a touché au moins 110 000 personnes en Israël et que 877 en sont décédées, le port du masque et la distanciation sociale de deux mètres sont devenus obligatoires dans le pays.

Par soucis environnemental et économique, les deux entrepreneurs ont ainsi créé des vêtements innovants, avec masque intégré. Tandis que Lionel en a eu l’idée, Moriah a contribué à la mettre en pratique.

Ils se sont associés et ont commencé à travailler sur leur projet depuis chez eux, en mai dernier, après le confinement, alors qu’ils se sont tous les deux retrouvés au chômage en raison de la pandémie – ils travaillaient dans deux secteurs différents.

Leurs t-shirts se déclinent en trois versions (homme, femme, enfant) et différents coloris et tailles. Ils sont vendus 17 euros (65 shekels – enfant) et 30 euros (120 shekels – adulte) – sans les frais de port.

Le masque intégré se replie dans une poche, permettant de porter également le vêtement sans garder le masque sur le visage. Le masque et sa poche sont en lycra, et le t-shirt est 100 % coton et eco-friendly. Le produit doit être lavé chaque jour à 30 degrés avant d’être réutilisé.

Si le produit ne garantit pas une protection similaire à celle d’un masque chirurgical ou FFP, il passe le test dit de la « bougie » : il n’est pas possible d’éteindre une flamme en portant le masque, cela garantissant ainsi que l’air expiré ne passe pas à travers le tissu et qu’il n’est pas possible de contaminer l’air ambiant avec un postillon.

Les produits sont disponibles sur le site Internet Col-a-covid.com. Pour le moment, seule la livraison en Israël est proposée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...