Virus : l’Allemagne va verser une aide spéciale aux survivants de la Shoah
Rechercher

Virus : l’Allemagne va verser une aide spéciale aux survivants de la Shoah

Selon l'accord, environ 240 000 victimes de l'oppression nazie toujours en vie aujourd'hui dans le monde entier pourront recevoir jusqu'à 2 400 euros sur deux ans

Des survivants de la Shoah passent sous la porte portant l'inscription "Le travail rend libre" après avoir déposé une gerbe au mur de la mort sur le site du mémorial de l'ancien camp de la mort nazi d'Auschwitz lors des cérémonies de commémoration du 75e anniversaire de la libération du camp à Oswiecim, en Pologne, le 27 janvier 2020. (Crédit : JANEK SKARZYNSKI / AFP)
Des survivants de la Shoah passent sous la porte portant l'inscription "Le travail rend libre" après avoir déposé une gerbe au mur de la mort sur le site du mémorial de l'ancien camp de la mort nazi d'Auschwitz lors des cérémonies de commémoration du 75e anniversaire de la libération du camp à Oswiecim, en Pologne, le 27 janvier 2020. (Crédit : JANEK SKARZYNSKI / AFP)

L’Allemagne va débloquer un fonds spécial de plus d’un demi-milliard d’euros destiné à aider les survivants de la Shoah encore en vie, particulièrement menacés par le nouveau coronavirus, dans le monde entier.

Le ministère des Finances allemand a conclu un accord en ce sens avec la Claims Conference, une association d’organisations juives, a annoncé le ministère à l’AFP.

« En temps de pandémie de Covid-19, l’Allemagne assume donc de manière particulière sa responsabilité historique envers les personnes persécutées par le régime nazi », a déclaré une porte-parole.

Selon l’accord, environ 240 000 victimes de l’oppression nazie toujours en vie aujourd’hui dans le monde entier pourront recevoir jusqu’à 2 400 euros sur deux ans.

« L’ensemble du gouvernement fédéral est conscient que les immenses souffrances infligées aux victimes survivantes de l’injustice nazie ne peuvent être compensées par de l’argent ou d’autres prestations », explique cependant le ministère des Finances.

La chambre basse, le Bundestag, doit encore donner son approbation à cette initiative.

Les survivants des camps de concentration et d’extermination sous le régime national-socialiste, aujourd’hui pour la plupart âgés de plus de 80 ans, sont souvent particulièrement menacés par le nouveau coronavirus, non seulement à cause de leur âge mais aussi parce que leur séjour dans les camps leur a infligé des problèmes de santé irrémédiables.

La pandémie actuelle les a particulièrement touchés, a expliqué le ministère des Finances.

En conséquence, l’aide à la prise en charge des survivants à leur domicile et aux autres services sociaux a également été augmentée.

Dans ce programme de soutien en cette période de crise sanitaire, le gouvernement fédéral allemand a l’intention de verser 554 millions d’euros l’année prochaine à ce fonds, soit 30 millions de plus que ce qui avait été prévu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...