Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Washington débloque partiellement la livraison de bombes lourdes – responsables

Suite à la visite de Yoav Gallant, près de la moitié de la cargaison des 1 800 bombes de 900 kg et 1 700 bombes de 220 kg devrait être livrée à Israël

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des véhicules de l’armée israélienne transportant un groupe de soldats et de journalistes, dans le sud de la bande de Gaza, le 3 juillet 2024. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP/Pool)
Des véhicules de l’armée israélienne transportant un groupe de soldats et de journalistes, dans le sud de la bande de Gaza, le 3 juillet 2024. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP/Pool)

L’administration Biden a débloqué environ la moitié de la cargaison de bombes lourdes qu’elle retenait d’Israël depuis le mois de mai, craignant que Tsahal ne les utilise dans les zones densément peuplées de la bande de Gaza, a déclaré mercredi un responsable américain au Times of Israel.

En mai, la Maison Blanche a annoncé sa décision de retenir une cargaison de 1 800 bombes de 900 kg et de 1 700 bombes de 220 kg, le président américain Joe Biden menaçant de geler tout armement offensif supplémentaire si Israël lançait une incursion majeure dans la ville de Rafah, à l’extrême sud de Gaza, où plus d’un million de Palestiniens étaient alors réfugiés.

Israël a ensuite adapté ses opérations pour tenir compte des préoccupations de l’administration concernant les pertes civiles massives, et les deux parties étaient sur la bonne voie pour résoudre la question de la cargaison retenue, a déclaré un fonctionnaire israélien au Times of Israel.

Mais le mois dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait déclaré publiquement que les États-Unis avaient adopté une politique plus large de rétention des livraisons d’armes à Israël, ce qui avait exaspéré l’administration Biden et fait reculer les efforts visant à libérer au moins partiellement la cargaison de bombes lourdes qui avait été retenue, selon le responsable israélien.

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a réussi à aplanir certains désaccords lors de sa visite à Washington à la fin du mois de juin, a ajouté le fonctionnaire israélien, soulignant la décision ultérieure des États-Unis de débloquer les 1 700 bombes de 220 kg.

Netanyahu a déclaré qu’il n’avait rendu public le différend sur les transferts d’armes qu’après des mois d’efforts pour résoudre le problème en privé, sans succès.

« Nous avons clairement indiqué que notre préoccupation concernait l’utilisation finale des bombes de 900 kg, en particulier avant l’opération militaire de Rafah, qu’Israël a indiqué être sur le point de conclure », a déclaré le responsable américain.

« En raison de la façon dont ces cargaisons sont assemblées, d’autres munitions peuvent parfois être mélangées. C’est ce qui s’est passé ici avec les bombes de 220 kg. »

« Étant donné que notre principale préoccupation était et reste l’utilisation potentielle de bombes de 900 kg à Rafah et ailleurs dans la bande de Gaza, les bombes de 220 kg sont acheminées dans le cadre du processus habituel », a ajouté le fonctionnaire américain.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.