Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Washington prêt à reconnaître une annexion de pans de la Cisjordanie

L'administration Trump appelle le nouveau gouvernement d'union israélien à aussi négocier avec les Palestiniens

Le président américain Donald Trump dévoile son plan de paix israélo-palestinien lors d'un événement en présence du Premier ministre Benjamin Netanyahu dans la salle Est de la Maison Blanche à Washington, le 28 janvier 2020. (AP/Alex Brandon)
Le président américain Donald Trump dévoile son plan de paix israélo-palestinien lors d'un événement en présence du Premier ministre Benjamin Netanyahu dans la salle Est de la Maison Blanche à Washington, le 28 janvier 2020. (AP/Alex Brandon)

Les Etats-Unis ont dit lundi être prêts à reconnaître l’annexion par Israël d’une grande partie de la Cisjordanie, tout en appelant le nouveau gouvernement d’union israélien à aussi négocier avec les Palestiniens.

L’annexion des implantations israéliennes et de la Vallée du Jourdain a été proposée par le président américain Donald Trump dans sa « vision » pour le Proche-Orient, un plan censé faciliter la paix selon l’administration américaine et rejeté par les Palestiniens.

Israël s’est accordé pour avoir un gouvernement d’union qui prévoit la « souveraineté » d’Israël dans les « implantations en Judée et Samarie ».

« Comme nous l’avons toujours dit clairement, nous sommes prêts à reconnaître les actions israéliennes visant à étendre la souveraineté israélienne et l’application du droit israélien à des zones de la Cisjordanie que la vision considère comme faisant partie de l’Etat d’Israël », a déclaré une porte-parole du département d’Etat américain.

Le président américain Donald Trump, (à droite), et le premier ministre Benjamin Netanyahu, à la Maison Blanche à Washington, le 25 mars 2019. (Manuel Balce Ceneta/AP)

Cela se ferait « dans un contexte voyant le gouvernement israélien être d’accord pour négocier avec les Palestiniens sur la base des lignes présentées par la Vision du président Trump », a-t-elle ajouté.

Les Etats-Unis sont l’un des principaux alliés d’Israël, un lien encore renforcé par Donald Trump, qui a toujours affiché une grande proximité avec « Bibi » Netanyahu.

Très controversé, le projet américain, qui décrit également Jérusalem comme « la capitale indivisible d’Israël », a farouchement été rejeté par les Palestiniens et la Ligue arabe.

Cette dernière se réunit d’urgence sur la question de l’annexion jeudi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.