Pour seulement 80 shekels, votre petit gosse pourra avoir le look
« tout droit sorti d’un camp de concentration » grâce à la chaîne de prêt-à-porter internationale Zara.

Ce polo blanc avec des rayures horizontales foncées pour enfant, composé de 65 % de coton et de 35 % de polyester, a une attrayante étoile jaune de David sur le côté gauche du polo. Ce polo porte le nom de « Sheriff » et lorsqu’on examine de près le polo, on peut effectivement voir ce mot imprimé sur l’étoile.

Sur Reddit, un géant des médias sociaux, une personne a écrit : « Il ressemble à l’uniforme que les Juifs étaient obligés [de porter] pendant l’Holocauste. Ce n’est probablement pas intentionnel mais c’est vraiment maladroit, surtout de la part d’une firme européenne ».

Un autre a écrit sans ménagement : « Idiot… Quelqu’un n’a pas été très attentif à l’école ».

Selon le site 972mag.com, le polo est fabriqué en Turquie et est vendu dans les magasins Zara en ligne en Israël, en France, en Albanie et en Suède.

A cause de la pression des consommateurs, il a été retiré de la vente des magasins britanniques.

Zara, créé en Espagne en 1975, a maintenant 5 500 magasins à travers le monde. Son concept célèbre de la « mode rapide » lui permettrait de produire de nouveaux styles en deux semaines, alors que ses concurrents mettent six mois en moyenne.

On peut se demander si dans ce cas, ils n’ont pas été trop rapides.

Les organisations juives ont constaté le look « campy ».

From the Depths [De la Profondeur], une organisation à but non lucratif qui a pour but de préserver les tombes anonymes et les pierres tombales réutilisées de Juifs tués en Pologne, a condamné la chaîne sur Twitter et a envoyé une lettre rédigée en des termes clairs. Suite à cette correspondance, ils ont parlé à la direction au téléphone.

Lors de cet entretien téléphonique, le directeur de From the Depths Jonny Daniels a obtenu la promesse que le polo serait retiré de la vente immédiatement.

Selon le site The Jewish Press, ce n’est pas la première fois que Zara crée un style inapproprié et potentiellement antisémite.

« En septembre 2007, la chaîne de prêt-à-porter a été obligée de retirer une collection de sacs à main de ses magasins en Grande-Bretagne après qu’on ait remarqué que le design était composé d’une croix gammée ».

En citant le magazine israélien de business Daily Globes, le JTA affirme que Zara a retiré les stocks de ses entrepôts et compte les détruire. Le polo, cependant, était toujours en vente sur le site de Zara Israël mercredi après-midi.

« Nous offrons nos plus sincères excuses si nous avons blessé la sensibilité de nos clients », a déclaré la compagnie dans un communiqué.