A moins d’une journée de leur concert, certains des membres des Rolling Stones ont pris une pause mardi après-midi pour faire un petit peu de tourisme. Point de repère essentiel pour tout visiteur venu de l’étranger – direction le Mur occidental à Jérusalem.

Le guitariste Ronnie Wood, le batteur Charlie Watts et le claviériste Chuck Leavell se sont rendus sur le lieu le plus sacré du judaïsme.

Leavell a même été photographié portant une kippa sur la tête et plaçant un mot dans les interstices du Kotel – comme la coutume l’exige, ou non.

Mick Jagger a quant à lui entamé une balade le long de la côte méditerranéenne, et visité les ruines romaines de Césarée. Jagger a posté une photo debout parmi les ruines avec la centrale de Césarée en arrière-plan.

Les Rolling Stones ont atterri en Israël lundi soir à bord de leur avion privé, estampillé du nom et du logo du groupe. Il s’agit de la première visite du groupe en Israël. Près de 50 000 fans vont investir mercredi soir le Parc Hayarkon de Tel Aviv.

Le groupe est arrivé avec près de soixante-dix personnes de leur entourage, plus au moins 100 membres du personnel technique autres, et quelque 1 000 touristes qui ont volé dans la journée de lundi pour assister au concert mercredi.

Les arrivées ont été surnommées le « pont aérien » des Rolling Stones par les journaux télévisés israéliens.

Des billets étaient encore disponibles pour le concert à hauteur de 700 shekels. Au moins 46 000 billets ont été vendus à ce jour. Les portes ouvriront à 17h45, avec le groupe sur scène à 21h15, permettant aux fans religieux de ne pas manquer le concert en raison des fêtes de Shavouot.