1 Israélien sur 1000 signale des effets secondaires bénins du vaccin
Rechercher

1 Israélien sur 1000 signale des effets secondaires bénins du vaccin

Le ministère de la Santé a déclaré que 51 des quelque 650 000 personnes ayant reçu le vaccin Pfizer ont dû consulter un médecin pour leurs symptômes

Les gens font la queue pour recevoir un vaccin Pfizer COVID-19 à l'hôpital Soroka de Beer Sheva, le 29 décembre 2020. (AP Photo / Tsafrir Abayov)
Les gens font la queue pour recevoir un vaccin Pfizer COVID-19 à l'hôpital Soroka de Beer Sheva, le 29 décembre 2020. (AP Photo / Tsafrir Abayov)

En Israël, environ une personne sur mille à qui le vaccin contre le coronavirus a été administré a déclaré souffrir d’effets secondaires bénins, et parmi ces gens, quelques dizaines seulement ont réclamé des soins médicaux après l’injection, selon les chiffres publiés mercredi.

Selon le ministère de la Santé, un total de 652 personnes sur environ 650 000 ayant reçu la première dose du vaccin Pfizer ont fait état d’un certain inconfort après l’injection.

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés sont la faiblesse, les étourdissements et la fièvre, avec 319 cas combinés, a indiqué le ministère. Cinq ont également déclaré souffrir de diarrhée. 293 autres personnes ont signalé des symptômes localisés à l’endroit où l’injection a été administrée, tels que douleur, restriction des mouvements, gonflements et rougeurs.

Quatorze personnes ont déclaré avoir eu des réactions allergiques telles que des démangeaisons et un gonflement de la langue et de la gorge.

Une femme reçoit un vaccin COVID-19 dans un centre de vaccination Clalit à Rehovot le 29 décembre 2020. (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)

De plus, 26 personnes ont souffert de ce que le ministère a décrit comme des « symptômes neurologiques », et 19 se sont plaints d’une sensation de picotement dans leur bras.

Le ministère a noté que seulement 51 personnes (0,008 %) parmi ceux qui ont rapporté des effets secondaires, ont dû consulter un médecin pour leurs symptômes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...