12 émeutiers palestiniens blessés à l’arrivée de juifs au Tombeau de Joseph
Rechercher

12 émeutiers palestiniens blessés à l’arrivée de juifs au Tombeau de Joseph

Environ 1 200 personnes étaient dans le sanctuaire près de Naplouse, en Cisjordanie, sous haute sécurité militaire, alors que des manifestants jetaient des pierres sur les soldats

Des soldats israéliens sécurisent des pèlerins juifs au Tombeau de Joseph, près de Naplouse, en Cisjordanie, le 29 juillet 2019. (Armée israélienne)
Des soldats israéliens sécurisent des pèlerins juifs au Tombeau de Joseph, près de Naplouse, en Cisjordanie, le 29 juillet 2019. (Armée israélienne)

Douze Palestiniens auraient été blessés lundi soir lors d’affrontements avec les forces de sécurité israéliennes, alors qu’environ 1 200 fidèles juifs entraient sur le site religieux du Tombeau de Joseph, à la périphérie de Naplouse, une ville située en Cisjordanie.

Le Tombeau de Joseph est situé dans la zone A de la Cisjordanie, qui est officiellement sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne, bien que l’armée israélienne y mène des activités. Tsahal interdit aux citoyens israéliens d’entrer dans la zone A sans autorisation préalable.

Le site est vénéré par les juifs, les chrétiens et les musulmans, et a souvent été un point chaud pour la violence sectaire. Les pèlerins juifs ne sont généralement autorisés à visiter la tombe qu’une fois par mois, sous forte garde armée. Au cours de ces visites, les Palestiniens lancent régulièrement des pierres sur les soldats, et parfois les attaquent avec des cocktails Molotov et des coups de feu.

L’armée a déclaré qu’alors que les préparatifs étaient en cours pour l’arrivée des fidèles, les soldats ont trouvé une bombe artisanale dans l’enceinte du tombeau et l’ont fait exploser sous contrôle.

Des soldats israéliens sécurisent des pèlerins juifs au Tombeau de Joseph, près de Naplouse, en Cisjordanie, le 29 juillet 2019 (Armée israélienne)

Elle a également déclaré que lorsque les fidèles étaient sur place, les émeutiers ont brûlé des pneus et lancé des pierres sur les soldats, qui ont répondu par des moyens non létaux pour disperser les manifestants.

Toujours en Cisjordanie, lundi soir, l’armée israélienne a arrêté 15 Palestiniens recherchés pour leur participation présumée à des émeutes et à des activités terroristes, et les a interpelés pour interrogatoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...