Rechercher

1,5 million d’Israéliens visitent les parcs nationaux pendant Souccot, un record

L'Autorité de la Nature et des Parcs rapporte une hausse de 22 % des visiteurs par rapport à l'an dernier ; Césarée, Ein Gedi et Massada sont les sites les plus populaires

Des centaines de familles profitent de la promenade annuelle dans la nature de Katzrin et du Golan dans différents sentiers de la forêt de Katzrin, pendant la fête juive de Souccot, le 13 octobre 2022. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)
Des centaines de familles profitent de la promenade annuelle dans la nature de Katzrin et du Golan dans différents sentiers de la forêt de Katzrin, pendant la fête juive de Souccot, le 13 octobre 2022. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

Un nombre record d’Israéliens ont afflué dans les parcs nationaux du pays pendant la semaine de la fête de Souccot, selon des données officielles.

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs (INPA) a indiqué lundi qu’environ 1,5 million d’Israéliens ont visité les parcs nationaux et les réserves naturelles au cours de la semaine dernière, soit une augmentation de 22 % par rapport à la semaine de Souccot de l’année dernière.

Les sites les plus populaires ont été le parc national de Césarée, qui a accueilli 44 000 visiteurs, suivi de la réserve naturelle d’Ein Gedi, qui a attiré 35 000 personnes, et du parc national de Massada, qui a attiré 32 000 visiteurs.

Les sites historiques comme Massada et d’autres forts anciens, dont Yehiam et Apollonia en particulier, ont été très visités

La directrice de l’Autorité de la nature et des parcs, Raya Shourky, a déclaré que l’autorité s’était associée au ministère du Tourisme et à Mifal HaPayis, la loterie nationale israélienne, pour proposer des activités supplémentaires aux visiteurs des sites pendant les vacances de Souccot.

L’initiative la plus spectaculaire a été Breathing Culture, qui comprenait des jongleurs, des chanteurs, des musiciens et des acteurs pour divertir les touristes dans les parcs.

Des visites professionnelles ont été organisées dans plusieurs parcs et réserves naturelles.

« Le défi pour l’Autorité de la Nature et des Parcs à l’approche des fêtes du Nouvel an juif est de percevoir l’humeur de la population qui est principalement affectée par les événements sécuritaires, les prévisions météorologiques et la division des jours de la semaine par rapport aux vacances et au Shabbat, et de gérer et d’influencer, en conséquence, le mouvement des visiteurs et leur expérience avant les vacances et pendant les vacances elles-mêmes », a déclaré Shoukry.

Des bouquetins dans la réserve naturelle d’Ein Gedi, le long de la mer Morte, dans le désert de Judée, le 24 mars 2018. (Crédit : MENAHEM KAHANA/AFP)

Afin de veiller à la propreté des sites, l’Autorité des parcs, en coopération avec le ministère de l’Environnement, a lancé une initiative pour expliquer aux visiteurs l’importance de respecter les parcs et réserves.

Selon l’Autorité, la campagne a atteint 50 000 visiteurs et « a considérablement contribué à préserver la nature » et les sites qui « sont restés relativement propres. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...