Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

16 ans de prison pour le résident de Holon qui a poignardé à mort un conducteur en 2022

Adi Mizrahi a poignardé Yuri Volkov dans la poitrine au cours d'un excès de rage après avoir failli heurter l'épouse de la victime

Adi Mizrahi, qui a poignardé à mort Yuri Volkov en 2022 à Holon, au tribunal de Tel Aviv, le 29 janvier 2024. (Crédit : Flash90)
Adi Mizrahi, qui a poignardé à mort Yuri Volkov en 2022 à Holon, au tribunal de Tel Aviv, le 29 janvier 2024. (Crédit : Flash90)

Le tribunal de Tel Aviv a condamné mardi un résident de Holon à seize ans de prison pour avoir poignardé à mort un autre homme lors d’un excès de colère au volant dans le centre-ville en novembre 2022.

Adi Mizrahi, qui avait 23 ans à l’époque, a reconnu avoir poignardé Yuri Volkov, 52 ans, lors d’une brève confrontation après que Mizrahi a effectué un demi-tour illégal au feu rouge avec son scooter, mettant en danger les piétons qui traversaient la route, et notamment l’épouse de la victime. Selon le jugement, Yelena Volkov, la veuve de Yuri, avait pris une photo de Mizrahi après qu’il l’eut pratiquement percutée.

Il l’avait remarqué et lui avait demandé d’effacer la photo, ce à quoi elle lui avait répondu : « Que voulez-vous de moi ? Partez d’ici », tout en essayant de continuer à s’éloigner. Comme Mizrahi continuait à lui barrer la route au passage piéton en insistant pour qu’elle efface la photo, la victime s’est approchée et s’est interposée entre eux en leur demandant : « Qu’est-ce qui s’est passé ? Qu’est-ce qui s’est passé ? », tout en lui demandant de circuler.

En retour, Mizrahi a sorti un objet tranchant et a poignardé Yuri à la poitrine, « tout en étant conscient de la possibilité de causer sa mort et en décidant que cela en valait la peine », selon les termes de la sentence.

Mizrahi a fui les lieux sur son scooter et, quelques instants plus tard, la victime s’est effondrée et a perdu connaissance. Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a administré les premiers soins sur place et l’a transporté à l’hôpital Wolfson situé à Holon, où les médecins ont tenté de le réanimer, mais ont été contraints de prononcer son décès un peu plus d’une heure après avoir été poignardé.

Yuri Volkov. (Crédit : Autorisation)

Mizrahi a été arrêté le lendemain et a d’abord été soupçonné d’homicide involontaire, de conspiration en vue de commettre un crime, d’obstruction à la justice et de complicité de crime après les faits. Toutefois, l’accusation a rapidement été transformée en homicide à la suite du tollé général et de la colère de la famille de la victime.

Immédiatement après les faits, Yelena a déclaré que Mizrahi lui avait semblé suspect au premier regard. « Je l’ai observé et j’ai su que quelque chose n’allait pas, qu’il y avait un problème chez lui », a-t-elle expliqué en larmes dans une vidéo partagée par l’hôpital Ichilov, où elle et Yuri travaillaient.

Les proches de Yuri Volkov se recueillant devant son corps lors des funérailles, au cimetière de Holon, le 27 novembre 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)l sta

Le verdict a été rendu dans le cadre d’une négociation de peine, qui, selon la décision minoritaire, allait à l’encontre de l’intérêt public en raison de la durée relativement courte de la peine.

« L’accusé a assassiné un homme innocent qui protégeait son épouse. Il a été assassiné par un criminel de rue. Un regrettable incident qui s’est soldé par une mort inutile », a écrit le juge dans l’arrêt minoritaire.

Outre la peine de prison, Mizrahi a été condamné à verser 180 000 shekels de dommages et intérêts à la famille de la victime et à payer une amende de 30 000 shekels.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.