Rechercher

Holon : Le meurtrier de Yuri Volkov sera bien inculpé de meurtre suite au tollé

Le tribunal a initialement annoncé qu'Adi Mizrahi, serait accusé d'homicide involontaire ; la famille de la victime a dit qu'elle n'a pas été informée des chefs d’accusation

L'homme soupçonné d'avoir poignardé Yuri Volkov à Holon arrivant au tribunal de Tel Aviv, le 25 novembre 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
L'homme soupçonné d'avoir poignardé Yuri Volkov à Holon arrivant au tribunal de Tel Aviv, le 25 novembre 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

La police a annoncé vendredi qu’elle allait engager des poursuites pour meurtre contre l’homme soupçonné d’avoir poignardé à mort Yuri Volkov lors d’une une altercation au carrefour de Holon en milieu de semaine.

L’annonce de l’inculpation pour meurtre est un revirement rapide de la police après le tollé provoqué par l’annonce initiale d’une inculpation pour homicide involontaire.

Volkov a été poignardé à mort mercredi soir après une brève confrontation avec un cyclomotoriste qui avait effectué une manœuvre illégale, mettant en danger les piétons qui traversaient la route.

Le suspect, arrêté au lendemain du meurtre, a été désigné publiquement pour la première fois vendredi comme étant Adi Mizrahi, 23 ans.

Le résident de Tel Aviv a comparu devant le tribunal de première instance de la ville ; sa détention a été prolongée de six jours.

La police avait demandé que l’audience se déroule à huis clos, mais le juge a refusé.

Le tribunal a d’abord instruit que Mizrahi était soupçonné d’homicide involontaire, de complotisme en vue de commettre un crime, d’obstruction à la justice et de complicité de crime après les faits.

Yuri Volkov. (Autorisation)

Cependant, l’annonce des chefs d’accusation a immédiatement suscité un tollé et la colère de la famille de la victime, qui a déclaré ne pas avoir été informée à l’avance que la police ne retiendrait pas l’accusation de meurtre.

« Si ce n’est pas un meurtre, alors l’État d’Israël devrait simplement mettre la clé sous la porte. Un individu qui a assassiné un innocent sans raison logique doit pourrir en prison pour toujours », a déclaré la famille dans un communiqué.

Dans l’heure qui a suivi, une mise à jour de l’acte d’accusation a été publiée.

Mizrahi a été arrêté jeudi à son domicile de Holon. Durant la procédure d’arrestation, un chien de « race dangereuse » a sauté sur les agents et a mordu deux d’entre eux, les blessant modérément et légèrement, selon la police.

Les policiers ont alors ouvert le feu sur le chien, « le blessant et le neutralisant ».

« Suite aux coups de feu, une femme, présente sur les lieux, a été blessée au niveau de la jambe », a précisé la police.

La police sur les lieux où un Yuri Volkov a été poignardé à mort lors d’une altercation au volant à Holon, le 23 novembre 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

La famille et les collègues de travail ont fait l’éloge funèbre de Volkov, qui travaillait comme aide-soignant.

Tenant une photo de son mari tandis que son fils la serrait dans ses bras, Lena Volkov, la veuve de Yuri qui était avec lui au moment du coup de couteau, a décrit l’incident.

« Nous étions en train de traverser la route. Le bonhomme était vert [pour les piétons] et le feu rouge [pour le conducteur]. Nous lui avons dit que ce n’était pas bien, qu’il faisait quelque chose de mal. Voilà pourquoi il l’a tué », a-t-elle déclaré dans une vidéo partagée par l’hôpital Ichilov, où elle et Yuri travaillaient.

Sur la vidéo des faits filmée par la caméra embarquée d’une voiture voisine, on peut voir Lena traverser la rue alors que le bonhomme semble vert. L’homme sur le cyclomoteur tente de lui couper la route alors qu’elle traverse, après quoi Yuri Volkov entame une dispute verbale.

Le suspect semble alors répondre en agitant quelque chose en direction de Volkov, avant de s’éloigner rapidement. Volkov fait quelques pas en avant, environ jusqu’à la moitié du passage piétons aux côtés de sa femme, avant de s’effondrer, semblant s’évanouir.

Lena a déclaré que l’agresseur lui a paru suspect dès le premier instant.

« Je l’ai regardé et j’ai su que quelque chose n’allait pas, qu’il y avait quelque chose chez lui », a-t-elle déclaré en larmes.

Selon un proche cité par la Douzième chaîne, Lena avait pris une photo de l’agresseur après qu’il a illégalement tourné en sa direction et failli la percuter.

« Elle a réussi à prendre une photo de l’homme qui a failli la percuter. Il l’a remarqué et lui a dit ‘donne-moi ton téléphone’. Son mari a répondu en disant ‘continue ton chemin, c’est bon’. À ce moment-là, il l’a poignardé en plein cœur. Il a dit à Lena qu’il ne se sentait pas bien et s’est laissé tomber au sol », a déclaré un proche anonyme à la chaîne.

Dans une interview accordée à la radio 103FM, Shira Peleg, qui était la responsable directe de Yuri à l’hôpital, l’a décrit comme une personne « sensible et humble » qui essayait toujours d’aider les autres.

« Yuri a travaillé aux urgences de l’hôpital pendant près de 20 ans, aidant les infirmières. Il était vraiment l’une des personnes les plus humaines que l’on puisse rencontrer », a déclaré Peleg.

« Nous avons le cœur brisé. Il est difficile de croire qu’une personne qui était censée arriver dans deux ou trois heures et soigner les autres soit morte d’un coup. Une mort – si inutile – d’une personne qui avait une famille, des enfants, des petits-enfants. Quand on pense que c’est arrivé à côté de sa femme », a-t-elle ajouté.

« C’était une personne tellement sensible et humble, tellement dévouée, tout le monde vous le dira. Je suis encore sous le choc depuis hier. Comment une personne peut-elle traverser la route et mourir ? »

Volkov laisse derrière lui sa femme, trois enfants et une petite-fille.

Un officier de police inspectant un scooter qui appartiendrait à un homme soupçonné d’avoir poignardé Yuri Volkov à mort à Holon, le 24 novembre 2022. (Crédit : Police israélienne)

Ce meurtre survient quelques semaines seulement après un événement similaire qui a également choqué le pays.

Lors de cet incident, un motocycliste avait utilisé son casque pour frapper un conducteur à plusieurs reprises sur la tête sur l’autoroute Ayalon de Tel Aviv, rendant la victime inconsciente.

L’homme qui a subi des fractures crâniennes et une hémorragie intracrânienne, a été hospitalisé à l’unité des soins intensifs. Son état s’est depuis amélioré.

Le motocycliste, Arik Greenfeld, a été arrêté et inculpé pour coups et blessures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...