1,7 M de shekels de butin lors du cambriolage d’une bijouterie à Beer Sheva
Rechercher

1,7 M de shekels de butin lors du cambriolage d’une bijouterie à Beer Sheva

En 2 minutes, rois hommes masqués armés de barres métalliques font irruption dans le centre commercial, menacent le bijoutier, pillent les rayons et s’enfuient en toute impunité

Capture d'écran d'une vidéo de trois hommes dévalisant une bijouterie de Beer Sheva, le 26 décembre 2020. (Informations, Douzième chaîne)
Capture d'écran d'une vidéo de trois hommes dévalisant une bijouterie de Beer Sheva, le 26 décembre 2020. (Informations, Douzième chaîne)

Trois hommes masqués armés de barres de métal ont cambriolé une bijouterie dans un centre commercial de Beer Sheva samedi matin, vidant les vitrines et le coffre-fort de l’arrière-boutique avant de s’enfuir sans encombre.

La valeur du butin a été estimée à 1,7 million de shekels, selon la Douzième chaîne.

La propriétaire Toni Roytman s’apprêtait à ouvrir, lorsque le gang est arrivé dans son magasin du centre commercial Big. Les hommes ont menacé une vendeuse, l’avertissant de ne pas alerter la police alors qu’ils remplissaient de grands sacs blancs avec le matériel volé, selon le reportage.

Ils se sont ensuite précipités vers une voiture qui les attendait et sont partis. Le vol, qui n’a pas duré plus de deux minutes, a été filmé par des caméras de sécurité.

Dans un message passionné sur sa page Facebook plus tard dans la journée, Roytman a décrit le vol et a déclaré que « en raison de détails techniques, l’assurance ne fonctionne pas. »

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=249143256632450&id=114788403401270

« Je ne sais même pas par où commencer, à qui m’adresser, ni quoi demander dans ce post, mais j’essaie juste » de lancer un appel au secours, a-t-elle écrit, décrivant Roytman Diamonds comme une entreprise qui fait vivre une famille de huit personnes.

La police a ouvert une enquête.

Le magasin a ouvert il y a dix mois, juste lorsque l’épidémie de coronavirus a frappé. Dans les mois qui ont suivi, le pays a subi deux confinements qui ont dévasté les petits commerces, puisque les magasins ont dû fermer à cause des restrictions. De nombreuses entreprises ont fait faillite et le chômage est monté en flèche.

Un autre confinement, le troisième du pays, a commencé dimanche soir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...