18 filles juives orthodoxes exclues d’un vol pour non-respect du protocole COVID
Rechercher

18 filles juives orthodoxes exclues d’un vol pour non-respect du protocole COVID

Les filles mangeaient hors des heures de repas désignées; Delta affirme qu'elles ont ignoré les instructions, les parents accusent les agents d’avoir été impolis et impatients

Illustration : Un avion Delta à l'aéroport de Schiphol à Amsterdam, le mercredi 7 août 2013. (AP Photo / Evert Elzinga)
Illustration : Un avion Delta à l'aéroport de Schiphol à Amsterdam, le mercredi 7 août 2013. (AP Photo / Evert Elzinga)

JTA — La police néerlandaise de l’aéroport Schiphol d’Amsterdam a retiré vendredi 18 filles juives orthodoxes d’un vol Delta-KLM à destination de New York, parce qu’elles n’auraient pas respecté les mesures COVID-19 concernant les repas à des heures interdites.

Les filles faisaient partie d’un groupe d’environ 50 personnes voyageant de Kiev, en Ukraine, avec une escale à Amsterdam, a rapporté vendredi l’hebdomadaire juif néerlandais NIW. Au départ de l’étape Amsterdam-New York, opérée par Delta Airlines en partenariat avec KLM, certaines filles ont commencé à manger leur propre nourriture en dehors des heures de repas désignées, parce que le vol ne fournissait pas de nourriture conforme aux normes casher strictes de leur communauté.

Lorsque les filles n’ont pas obéi aux consignes de ranger leur nourriture, les agents de bord ont appelé la police pour faire descendre les passagères.

« Un groupe de passagers a refusé de suivre les instructions de notre personnel et a été escorté hors de l’avion », a déclaré Delta à NIW.

La demande du groupe d’embarquer sur un vol ultérieur, qui les aurait encore amenés à New York avant le début du Shabbat, lorsque les Juifs pratiquants ne sont pas autorisés à voyager en avion, a également été refusée.

Le rabbin Yanki Jacobs du Habad sur le campus d’Amsterdam a fourni aux filles de la nourriture glatt casher.

Les proches des jeunes filles ont affirmé que les agents de bord étaient grossiers et impatients. Herman Loonstein, un éminent avocat de la communauté juive néerlandaise, s’est porté volontaire pour représenter les filles dans leurs pourparlers avec Delta.

Pour le Shabbat, les filles ont été transférées à Anvers, une ville belge avec de nombreux Juifs orthodoxes. Elles tenteront de rentrer aux États-Unis dimanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...