Rechercher

19 Palestiniens arrêtés dans des raids nocturnes en Cisjordanie

L'armée a mené une "opération d'envergure" dans la région de Hébron en réponse à une recrudescence des jets de pierres et d'explosifs sur des véhicules israéliens sur la Route 60

L'armée israélienne dans le camp de réfugiés palestiniens d'Arroub, près de Hébron, le 28 octobre 2019. (Crédit : armée israélienne)
L'armée israélienne dans le camp de réfugiés palestiniens d'Arroub, près de Hébron, le 28 octobre 2019. (Crédit : armée israélienne)

Des soldats israéliens ont mené un raid en Cisjordanie dans la nuit de dimanche à mardi et ont arrêté 19 Palestiniens et escorté des fidèles vers un lieu saint.

Les Palestiniens sont suspectés d’avoir participé à de violentes émeutes ces dernières semaines ou d’être impliqués dans des activités de nature terroriste, a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.

L’armée a indiqué que 13 Palestiniens ont été arrêtés au cours d’une « opération d’envergure » dans le camp de réfugiés Arroub, en périphérie de Hébron, au sud de la Cisjordanie. Cette opération fait suite à une recrudescence des jets de pierres et d’explosifs sur des véhicules israéliens sur la Route 60.

« Ces dernières semaines, nos patrouilles ont tenté de faire cesser des tentatives quotidiennes d’attaques contre les automobilistes qui empruntent la Route 60 dans le cadre de leur travail pour assurer la sécurité des résidents du Gush Etzion », indique le communiqué.

L’armée a ajouté que les soldats ont trouvé et saisi un fusil M16 et des munitions durant des fouilles à al-Arroub.

Des milliers d’hommes juifs ultra-orthodoxes sont entrés dans le village palestinien de Kifl Haris, en Cisjordanie, accompagnés de soldats israéliens, pour prier sur les tombes de Yehoshua Ben Nun et Kaleb Ben Yefune, le 3 mai 2016. (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)

Dans un autre raid dans la nuit de dimanche à lundi dans la vallée du Jourdain, l’armée a indiqué avoir arrêté six Palestiniens pour plusieurs délits, notamment participation à des émeutes, jets de pierres et implication dans des activités terroristes.

L’armée a également escorté des centaines de fidèles juifs sur la tombe de Yehoshua bin Noun, dans le nord de la Cisjordanie.

L’armée a déclaré que 600 fidèles juifs se sont rendus au village de Kifl Haris, au nord-ouest de l’implantation d’Ariel, sans incident.

Les forces de sécurité et les fidèles avaient déjà été attaqués par des Palestiniens lors de précédents pèlerinages nocturnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...