Rechercher

1er Colloque des intellectuels francophones d’Israël à Tel Aviv

Ils se pencheront sur la question passionnante de l'apport français à la culture israélienne les 21 et 22 mai prochains

L'intellectuel Shmuel Trigano présenté Dialogia créée en compagnie de Max Benhamou. (Crédit: Arthur Lancry)
L'intellectuel Shmuel Trigano présenté Dialogia créée en compagnie de Max Benhamou. (Crédit: Arthur Lancry)

L’association culturelle Dialogia, présidée par Max Benhamou et menée par Shmuel Trigano organise le premier colloque des intellectuels francophones d’Israël.

Le nom laisse entendre la volonté des organisateurs de se placer dans la filiation du colloque des intellectuels juifs de langue française, créé par des membres de l’Ecole d’Orsay, survivants et rescapés de la Shoah, résistants aussi, qui avaient une idée en tête : reconstruire le judaïsme français. Parmi les figures de proue du mouvement se trouvaient Léon Ashkenazi (Manitou), André Neher, Emmanuel Lévinas, et bien d’autres.

Mais après le départ de nombre de ses intervenants en Israël, le colloque diminua son activité jusqu’à s’éteindre en 2007.

Pour son premier colloque israélien, plusieurs intellectuels sont conviés à réfléchir à la contribution de la pensée française au « nouvel Israël ».

Autour de Shmuel Trigano, Betty Rojtman, David Bannon, Thierry Alcolumbre, Michkaël Benadmon, Ouri Cherki et d’autres encore, viendront tenter d’expliquer par quel biais l’école française pourrait apporter une valeur ajoutée à la culture israélienne.

Le programme est disponible ici.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...