2 cas de la mutation AY3 détectés chez des voyageurs de retour en Israël
Rechercher

2 cas de la mutation AY3 détectés chez des voyageurs de retour en Israël

Il s'agit d'une nouvelle version mutée de Delta, surveillée de près dans le monde entier. On ignore si cette souche est plus contagieuse ou plus mortelle que le variant Delta

Un technicien teste un passager pour le COVID-19 à l'aéroport international Ben Gurion, le 30 juin 2021. (Avshalom Sassoni/Flash90)
Un technicien teste un passager pour le COVID-19 à l'aéroport international Ben Gurion, le 30 juin 2021. (Avshalom Sassoni/Flash90)

Selon la radio de l’armée, deux nouveaux cas de la nouvelle mutation AY3 du virus Delta ont été détectés chez des voyageurs de retour au pays au cours de la semaine dernière.

Le ministère de la Santé a annoncé les premiers cas d’AY3 en Israël au début du mois. Le reportage indique que 16 infections causées par cette variante ont maintenant été détectées dans le pays.

Le ministère de la Santé n’a pas confirmé cette information pour le moment.

Il s’agit d’une nouvelle version mutée de Delta qui est surveillée de près dans le monde entier. On ignore si cette souche est plus contagieuse ou plus mortelle que le variant Delta.

On a recensé 6 576 nouveaux cas dimanche, soit la deuxième journée consécutive de baisse du nombre de cas, après les 7 201 cas recensés samedi et les 8 579 cas recensés vendredi. Cependant, le nombre de tests de dépistage pendant le week-end ont tendance à baisser, ce qui donne des chiffres plus bas.

Sur les 91 051 tests effectués dimanche, 7,81 % sont revenus positifs, selon les chiffres du ministère, soit le taux le plus élevé depuis la mi-février.

Le taux de reproduction du virus a également baissé et, dans le rapport de lundi, il était de 1,1. Ce chiffre, calculé pour montrer la situation 10 jours plus tôt, fait référence au nombre de personnes auxquelles chaque personne infectée transmet le virus. Les valeurs supérieures à 1 indiquent que les infections sont en hausse ; les valeurs inférieures à 1 indiquent que l’épidémie recule.

Sur les 79 625 cas actifs de coronavirus dans le pays signalés lundi par le ministère, 731 étaient dans un état grave. Le bilan des décès depuis le début de la pandémie l’année dernière s’élève à 6 990, huit personnes étant décédées la veille. Le triste bilan de dimanche est le plus faible taux de mortalité journalier depuis près de trois semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...