20 Israéliens poursuivent le Likud après la gigantesque fuite de données
Rechercher

20 Israéliens poursuivent le Likud après la gigantesque fuite de données

Les plaignants affirment que le parti de Netanyahu et son application Elector ont violé leur vie privée, entraînant un risque élevé de vol d'identité

Des partisans du parti du Likud lors d'une tournée de campagne électorale à Jérusalem, le 13 septembre 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des partisans du parti du Likud lors d'une tournée de campagne électorale à Jérusalem, le 13 septembre 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un groupe de vingt Israéliens a déposé dimanche une plainte réclamant un million de shekels (250 000 euros) au parti Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu et aux développeurs d’une application que la formation politique a utilisée, après que des violations de données ont divulgué les informations personnelles de millions de citoyens israéliens.

Les plaignants font valoir dans leur plainte que l’utilisation de leurs informations personnelles par le Likud et par la société Elector, dont le parti a acheté l’application, a violé leur vie privée.

« Le procès est destiné à montrer que ceux qui ne protègent pas la vie privée [des autres] la sentiront par conséquent dans leur portefeuille », a déclaré l’avocat représentant les plaignants, Jonathan Klinger, dans un communiqué, « et il rappelle en outre aux autres acteurs de la société que s’ils violent également la vie privée des citoyens, quelqu’un viendra les poursuivre ».

Les plaignants ont fait valoir que si les ramifications des violations de données consécutives ne seront pas connues avant plusieurs années, de telles fuites dans le passé ont conduit à « l’usurpation d’identité, au détournement d’identité et même à des atteintes à la sécurité nationale ».

Capture d’écran du site internet de l’application de données électorales Elector, le 10 février 2020 (Capture d’écran)

A LIRE : Tamir Pardo met en garde contre le « coronavirus de la sécurité d’Israël »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...