209 Juifs britanniques sont morts du COVID-19
Rechercher

209 Juifs britanniques sont morts du COVID-19

Le chiffre s'appuie sur les données compilées par les principales sociétés de pompes funèbres juives du pays

L'hôpital St Thomas est photographié dans le centre de Londres le 12 avril 2020. Le Premier ministre Boris Johnson y est soigné après avoir contracté le COVID-19. (Photo par Glyn KIRK / AFP)
L'hôpital St Thomas est photographié dans le centre de Londres le 12 avril 2020. Le Premier ministre Boris Johnson y est soigné après avoir contracté le COVID-19. (Photo par Glyn KIRK / AFP)

Au total, 209 membres de la communauté juive britannique du Royaume-Uni sont décédés du COVID-19, dont 57 la semaine dernière, a déclaré lundi le British Board of Deputies, cité par Jewish News.

Le chiffre se base sur les données compilées par les principales sociétés de pompes funèbres juives du pays.

« L’impact du coronavirus sur la communauté juive est déchirant et dévastateur. Nous souhaitons une longue vie aux familles qui ont perdu un proche, et prions pour que leur souvenir soit béni », a déclaré Marie van der Zyl, présidente du Board of Deputies, l’organisation-cadre des Juifs du Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni est désormais l’un des pays les plus touchés d’Europe et l’épidémie y sévit sans discontinuer, avec 717 décès supplémentaires – 11 329 au total – annoncés lundi par le ministère de la Santé, et 88 621 personnes infectées.

Les autorités britanniques ont affirmé qu’elles attendraient que le pic de la pandémie soit franchi pour assouplir les mesures de confinement en place.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...