25 députés juifs démocrates demandent à Trump de renvoyer Stephen Miller
Rechercher

25 députés juifs démocrates demandent à Trump de renvoyer Stephen Miller

Les députés ont écrit au président américain pour lui dire que son conseiller politique n'a "pas sa place dans notre gouvernement" à cause de mails vantant le nationalisme blanc

Le conseiller principal de la Maison Blanche, M. Stephen Miller, s'adresse aux médias, le 11 octobre 2019 à la Maison-Blanche à Washington. (AP Photo/Jacquelyn Martin)
Le conseiller principal de la Maison Blanche, M. Stephen Miller, s'adresse aux médias, le 11 octobre 2019 à la Maison-Blanche à Washington. (AP Photo/Jacquelyn Martin)

JTA – Vingt-cinq membres juifs de la Chambre des représentants démocrates ont exhorté le président américain Donald Trump à licencier son conseiller politique principal Stephen Miller.

Dans une lettre envoyée au président vendredi, les membres du Congrès se sont concentrés sur les opinions de la ligne dure de M. Miller sur l’immigration et ont fait référence à des courriels récemment divulgués dans lesquels il faisait la promotion de documents nationalistes blancs sur le site Web d’extrême droite de Breitbart News.

« L’Amérique connaissant des niveaux historiques d’antisémitisme, de xénophobie, de racisme et de suprématie blanche, il ne devrait y avoir aucune place dans notre gouvernement et dans le personnel du président pour les personnes qui propagent de telles opinions », dit la lettre.

Dans ces courriels, publiés par le Southern Poverty Law Center, Miller a envoyé à un journaliste de Breitbart des liens vers VDare, un site d’information populaire auprès des nationalistes blancs, et lui a recommandé de lire « Le Camp des saints », un roman français raciste de Jean Raspail des années 1970 qui est devenu un document de base idéologique pour les nationalistes blancs.

Il s’est également élevé contre le retrait des monuments et des drapeaux confédérés après qu’un nationaliste blanc, Dylann Roof, eut ouvert le feu sur une église de Caroline du Sud et tué neuf fidèles.

M. Miller a contribué à l’élaboration de la politique controversée du président en matière d’immigration, notamment l’interdiction faite aux citoyens de certains pays à majorité musulmane et la politique de séparation des familles à la frontière sud. M. Miller est juif et ses ancêtres ont immigré aux États-Unis.

Le secrétaire de presse adjoint de la Maison Blanche, M. Hogan Gidley, s’entretient avec des journalistes devant la Maison Blanche, le 22 octobre 2019, à Washington. (AP Photo/Evan Vucci)

Les signataires se sont également insurgés contre la réponse du porte-parole de la Maison Blanche, Hogan Gidley, aux courriels ayant fait l’objet d’une fuite, dans lesquels Gidley laissait entendre que les critiques à l’égard de M. Miller étaient antisémites.

« Armer l’antisémitisme est incroyablement dangereux – en brouillant les pistes, nous ne sommes plus capables de voir et de combattre les vrais antisémites qui se trouvent parmi nous », peut-on lire dans la lettre.

Les représentants Brad Schneider de l’Illinois et Debbie Wasserman-Schultz de la Floride ont élaboré la lettre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...