Rechercher

2e édition des Aviram Awards – Tech for Humanity, par la Fondation Aviram et Forbes

Le concours vise à distinguer les entrepreneurs du Moyen-Orient qui ont pour objectif de "rendre service à l'humanité à travers l'utilisation de la technologie et de l'innovation"

La Fondation de la famille Aviram et le magazine économique américain Forbes ont annoncé la seconde édition annuelle de leur concours « Aviram Awards – Tech for Humanity ».

Celui-ci sera organisé au Maroc en mai 2023 et vise à distinguer les entrepreneurs du Moyen-Orient qui ont pour objectif de « rendre service à l’humanité à travers l’utilisation de la technologie et de l’innovation ».

Le lauréat remportera 500 000 dollars, et pourra bénéficier d’un mentorat avec des experts. Son projet sera également présenté dans Forbes. Le second lauréat recevra 100 000 dollars, et le troisième 50 000 dollars.

Les « Aviram Awards – Tech For Humanity » représentent la première initiative lancée par la Fondation familiale israélienne Aviram, créée par Ziv Aviram, co-fondateur des solutions Mobileye et OrCam. Selon le communiqué annonçant le concours, la mission de la famille Aviram « consiste à combiner l’innovation et la technologie de pointe avec la responsabilité sociale et l’action positive afin d’améliorer la vie de millions d’individus ».

L’an dernier, pour sa première édition, le concours a attiré plus de 600 candidatures dans des domaines aussi variés que l’éducation, la santé, l’environnement, les transports, l’assainissement et la communauté.

Ziv Aviram, président et directeur général de Mobileye, lors d’une conférence à l’hôtel Waldorf Astoria de Jérusalem, le 23 novembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les candidats aux Aviram Awards 2023 – Tech for Humanity doivent être propriétaires d’une entreprise ou chefs d’équipe d’une startup technologique – au moins en phase de pré-amorçage ou d’amorçage – avec un concept établi qui a un impact positif sur l’humanité. Ils doivent être basés en Algérie, au Bahreïn, en Égypte, en Israël, en Jordanie, au Maroc, en Arabie saoudite ou aux Émirats arabes unis.

Les candidats peuvent se rendre sur le site du concours pour plus de renseignements. Les inscriptions seront clôturées le 30 janvier 2023 à minuit.

Après une sélection, cinq finalistes seront invités au Maroc en mai prochain pour présenter leurs projets face à un jury comprenant des chefs d’entreprise de renommée mondiale.

Lors de l’édition précédente, les finalistes ont présenté : une ruche robotisée alimentée par l’intelligence artificielle ; un système de traitement des eaux usées qui réduit les maladies d’origine hydrique et transforme les déchets en bioproduits ; des polymères entièrement biodégradables ; et un réfrigérateur solaire qui prolonge la durée de conservation des récoltes.

Le but du concours, explique Randall Lane, directeur du contenu et rédacteur en chef chez Forbes, est de connecter le monde des affaires et la technologie afin d’aider à créer une nouvelle ère entre le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et le reste du monde.

« Avec l’évolution de la renaissance entrepreneuriale qui se déroule dans la région MENA, Forbes, aux côtés de la Fondation de la famille Aviram, s’engage à nourrir les talents, à investir dans l’innovation technologique et à découvrir la prochaine génération de start-ups au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », a déclaré Lane. « Maintenant plus que jamais, nous reconnaissons à quel point le développement des talents et l’investissement dans l’innovation technologique sont essentiels pour résoudre les plus grands défis sociaux et environnementaux auxquels nous sommes tous confrontés », a-t-il ajouté.

« Depuis le moment où j’ai participé à une activité combinant technologie et l’idée de faire le bien, j’ai réalisé que cela était essentiel. En tant que fondation, cela est devenu notre mission, et nous sommes heureux de lancer la seconde édition du concours Aviram Awards. J’encourage les startups qui utilisent la technologie pour laisser un impact positif sur l’humanité et apporter du changement. Nous aspirons à mettre en avant les jeunes entrepreneurs du Moyen-Orient qui vont mener des projets technologiques sociaux. », a déclaré Ziv Aviram, fondateur et président de la Fondation de la famille Aviram.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.