Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

4 hommes dans une voiture enfoncent une barrière de sécurité à Ben Gurion

Le personnel de sécurité les a poursuivis ; les suspects ont été arrêtés ; pas de motif terroriste suggéré

Contrôle de sécurité des véhicules entrant dans l'aéroport Ben-Gurion. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Contrôle de sécurité des véhicules entrant dans l'aéroport Ben-Gurion. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Quatre personnes ont été arrêtées mardi soir après avoir enfoncé une barrière de sécurité à l’aéroport Ben Gurion et que deux d’entre eux aient tenté de fuir à pied, entraînant une poursuite du personnel de sécurité.

Les quatre individus, qui sont des Arabes israéliens, sont arrivés mardi soir à l’aéroport Ben Gurion, et n’ont pas respecté les ordres du personnel de sécurité de s’arrêter pour un contrôle de routine.

Les suspects ont enfoncé la barrière avec leur véhicule, et se sont dirigés vers le terminal 3, le terminal principal de l’aéroport pour les vols internationaux, qui est situé à environ quatre kilomètres du checkpoint de sécurité.

Le véhicule a été arrêté environ 200 mètres après la barrière grâce à la présence d’un véhicule de sécurité. Deux de ses occupants ont fui à pied. Ils ont finalement été arrêtés par les gardes de sécurité, puis remis à la police. Les occupants restés dans la voiture ont aussi été arrêtés.

Il n’y a eu aucun blessé.

Entre le moment de la brèche et l’arrestation des quatre suspects, le personnel de sécurité avait mis en place des checkpoints le long de la route pour empêcher les suspects d’atteindre le terminal 3, où se trouvent les salles principales de départ et d’arrivée.

Le personnel de sécurité des Autorités aéroportuaires israéliennes a lancé une enquête préliminaire sur l’incident.

Selon une enquête initiale, les suspects n’avaient pas l’intention de commettre un acte de terrorisme.

La police vérifiait si les quatre suspects, qui roulaient sur la route 1 en direction de Ramle-Lod, n’ont pas simplement pris la mauvaise sortie et paniqué en voyant les gardes de sécurité et un checkpoint.

La police a annoncé que les quatre occupants de la voiture étaient des Arabes israéliens, et que le véhicule n’avait pas été volé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.