Israël en guerre - Jour 196

Rechercher
En direct

2 soldats tués lors de l’enlèvement par le Hamas de Hadar Goldin pendant la trêve

Obama: le soldat israélien capturé par le Hamas doit être libéré "dès que possible" ; 63 soldats israéliens tués ; plusieurs blessés dans des attaques de roquettes ; les officiels de Gaza, contrôlée par le Hamas, annoncent plus de 1 400 morts

L'entrée d'un tunnel découvert à Gaza pendant l'opération Bordure protectrice, le 18 juillet 2014. (Crédit : armée israélienne)
L'entrée d'un tunnel découvert à Gaza pendant l'opération Bordure protectrice, le 18 juillet 2014. (Crédit : armée israélienne)

25ème jour de l’opération Bordure protectrice. La trêve n’a duré que 2 heures au lieu des 72h conclues par le Secrétaire d’Etat américain et l’ONU. Elle a été rompue par le Hamas. Le Hamas a enlevé un sous-lieutenant âgé de 23 ans Hadar Goldin, 2 soldats ont été tués lors de l’enlèvement – pendant la trêve. Les Etats-Unis et l’ONU ont condamné le Hamas et ont réclamé sa libération immédiate et sans condition, mais le Hamas reste vague, évoquant l’enlèvement, tel un « incident ».

Les roquettes ont continué de pleuvoir sur le sud d’Israël.

L’Egypte avait fait savoir qu’elle retirait son invitation aux factions palestiniennes (Hamas, Fatah, Jihad islamique) des pourparlers initialement prévus samedi au Caire, mais est revenue sur sa décision en début de soirée. L’invitation du Caire aux délégations israélienne et palestinienne tient donc toujours.

L’invitation du Caire aux délégations israélienne et palestinienne tient toujours

L’invitation égyptienne à envoyer des délégations israélienne et palestinienne au Caire pour des négociations en vue d’un cessez-le-feu est « toujours d’actualité », malgré l’échec d’une trêve humanitaire de 72 heures, a assuré vendredi l’Egypte.

« L’Egypte assure que l’invitation qu’elle a envoyée à l’Autorité palestinienne et au gouvernement israélien pour envoyer deux délégations au Caire pour étudier tous les points de litige (…) est toujours d’actualité » a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Avant l’échec du cessez-le-feu, qui n’a pas tenu deux heures, l’Egypte avait invité Israël et l’Autorité palestinienne à envoyer des délégations au Caire pour des négociations en vue d’une trêve plus pérenne.

Mais Ziad al-Nakhale, un responsable du groupe terroriste du Jihad islamique, allié du Hamas, a déclaré à l’AFP que les autorités égyptiennes avaient « repoussé » les discussions après qu’Israël eut annoncé la capture probable dans la matinée d’un de ses soldats.

Mahmoud Abbas a néanmoins assuré qu’une délégation composée de membres de son mouvement, le Fatah, mais aussi du Hamas et du Jihad islamique, se rendrait malgré tout au Caire samedi pour des discussions, « quelles que soient les circonstances ».

Le ministère égyptien a en outre condamné Israël pour « continuer à viser des civils palestiniens innocents », en référence aux bombardements israéliens intenses vendredi dans le secteur de Rafah (sud) qui ont fait des dizaines de morts, jugeant que de tels actes « n’ouvrent pas la voie à une reprise des négociations ».

Le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choukri s’est entretenu au téléphone vendredi avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry, le président Abbas, et d’autres leaders arabes pour discuter de la situation à Gaza, selon le ministère.

– AFP et TOI Staff

62 Palestiniens tués à Rafah, selon les Palestiniens à Gaza

Au moins 62 Palestiniens ont été tués et 350 blessés vendredi lors des opérations militaires israéliennes qui ont suivi la disparition d’un soldat israélien probablement capturé dans la bande de Gaza, près de Rafah (sud), ont annoncé les secours locaux de la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.

Quatre autres ont été tués à Khan Younès, un peu plus au nord.

Plus de 1 500 Palestiniens, très majoritairement des civils, ont été tués en 25 jours de conflit, selon cette même source.

– AFP et TOI staff

Le Canada condamne le Hamas pour la rupture du cessez-le-feu et l’enlèvement du soldat

Le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird condamne le Hamas pour avoir violé un autre cessez-le-feu et et l’enlèvement du second lieutenant Hadar Goldin ce matin.

« Le Canada est consterné de voir que le Hamas, quelques heures seulement après le début du cessez-le-feu, a encore une fois ouvertement violé cet accord. L’enlèvement par le Hamas d’un soldat israélien est un acte honteux et répugnant et montre une fois de plus le mépris complet du Hamas pour la paix et le bien-être du peuple palestinien », dit-il dans un communiqué.

« Le Hamas a perdu toute crédibilité, et nous devons continuer à travailler pour isoler cette organisation terroriste qui valorise la mort sur la paix, » dit-il.

John Baird (Credit : Channel 10 Screen Shot)
John Baird (Credit : Channel 10 Screen Shot)

L’armée frappe des douzaines de sites terroristes

Tsahal a visé des centres de commandes, rapporte la Deuxième chaîne.

Prosor à l’ONU : déclarez le Hamas comme groupe terroriste

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Ron Prosor, appelle l’organisme international à reconnaître le Hamas comme une organisation terroriste et à arrêter de lui donner une «main libre».

Prosor demande instamment à l’ONU de prendre un certain nombre de mesures immédiates en réponse à l’enlèvement, ce matin, d’un officier de Tsahal dans le sud de la bande de Gaza : condamner le Hamas pour avoir enlever un soldat israélien, avoir rompu une trêve temporaire et avoir refusé l’aide humanitaire à la population de Gaza, exiger la démilitarisation de la bande de Gaza et déclarer le Hamas comme organisation terroriste.

Il ajoute que l’enlèvement prouve que le Hamas s’engage plus à tuer et à enlever des Israéliens que pour le bien-être du peuple palestinien.

Soulignant que les terroristes de Gaza ont tiré 3 073 roquettes sur Israël au cours du seul dernier mois, Prosor demande combien de preuves a besoin l’ONU avant de classer le Hamas comme organisation terroriste.

Ban Ki-moon demande la libération immédiate du soldat israélien enlevé

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon « exige la libération immédiate et sans conditions du soldat (israélien) capturé » à Gaza, a indiqué vendredi son porte-parole Stéphane Dujarric.

La rupture du cessez-le-feu à Gaza « remet en question la crédibilité des assurances données par le Hamas aux Nations unies », ajoute le communiqué de l’ONU lu par M. Dujarric.

– AFP

Le Sénat approuve un financement supplémentaire pour le Dôme de fer

Lors d’une séance qui a continué à s’étendre au-delà de la date de jeudi pour les vacances parlementaires, le Sénat a donné son consentement unanime pour faire avancer la législation d’urgence de fournir à Israël un montant supplémentaire de 225 millions de dollars pour le financement du système de défense antimissile du Dôme de fer.

Bien que les sénateurs n’ont pas réussi à parvenir à un accord sur le budget supplémentaire jeudi soir, le Sénat a convoqué vendredi matin pour tenter de nouveau de trouver un accord.

« C’est un bon exemple pour mettre de côté les considérations partisanes, » a déclaré le chef de la minorité du Sénat Mitch McConnell (R-KY) après que son parti a travaillé avec la majorité au Sénat Harry Reid (D-NV) pour faire passer le financement.

Le projet de loi va maintenant passer à la Chambre.

Il est susceptible que le projet de loi du Sénat passe dans les prochains jours, voire quelques heures.

– Rebecca Shimoni Stoil

Kerry appelle immédiatement à la libération inconditionnelle du soldat de Tsahal

Le Secrétaire d’Etat John Kerry condamne une violation « scandaleuse » par des militants palestiniens de la trêve à Gaza. Kerry exige la libération immédiate du soldat israélien enlevé, apparemment par le groupe terroriste du Hamas.

Kerry a publié une déclaration disant que l’attaque militante était un affront à l’assurance que les deux parties avaient donné à l’Organisation des Nations Unies de respecter le cessez-le-feu. Le secrétaire d’Etat américain exige que le Hamas à « libére immédiatement et sans condition » le second lieutenant Hadar Goldin, capturé dans une attaque qui a également tué deux soldats israéliens.

Kerry dit qu’il a parlé avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur les développements qui ont conduit Israël à déclarer le cessez-le-feu, terminé.

Kerry dit que ce serait une « tragédie » si l’attaque a conduit à plus de violence et de souffrance.

L’UE regrette la rupture du cessez-le-feu, n’évoque pas Hadar Goldin

La délégation de l’Union européenne à l’Etat d’Israël publie une déclaration déplorant l’échec du cessez-le-feu de 72 heures qui est entré en vigueur pour quelques heures ce matin, mais ne fait aucune mention de l’attaque par des hommes armés du Hamas près de Rafah moins de deux heures après le début de la trêve qui a tué deux soldats et conduit à la capture du second lieutenant Hadar Goldin.

« Nous regrettons profondément que le cessez-le-feu humanitaire de 72 heures annoncé dans la bande de Gaza a déjà été violé. Il est primordial que toutes les parties respectent les termes de la trêve, et nous appelons toutes les parties à respecter les engagements pris antérieurement en vue de parvenir à un cessez-le-feu durable pour mettre fin à la situation tragique actuelle, » déclare la délégation dans un communiqué adressé à la presse.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.