Rechercher

9 enfants hospitalisés pour empoisonnement au monoxyde de carbone

En pleine tempête hivernale Elpis, certains utilisent le charbon pour se chauffer ; trois personnes sont mortes dans des circonstances apparemment similaires cet hiver

L'hôpital Soroka à Beer Sheva (Crédit : Soroka)
L'hôpital Soroka à Beer Sheva (Crédit : Soroka)

L’hôpital Soroka de Beer Sheva a déclaré vendredi matin que neuf enfants souffrant d’une intoxication au monoxyde de carbone provenant de grils à charbon de bois utilisés pour chauffer leur maison avaient été hospitalisés dans la nuit.

Trois des enfants étaient inconscients, a précisé l’hôpital. Les médecins ont réussi à stabiliser leur état et ils ont ensuite été transférés au centre médical Shamir, près de Tel Aviv, pour un traitement complémentaire.

On ignore combien d’incidents distincts d’empoisonnement au monoxyde de carbone ont été enregistrés jeudi soir, ni où vivaient les victimes.

« Au cours des deux dernières semaines, avec le temps froid, nous avons vu un grand nombre d’enfants souffrant d’une intoxication au monoxyde de carbone due à l’utilisation de charbon pour le chauffage », a déclaré le Dr. Michal Maimon, directeur des urgences pédiatriques à Soroka.

Le gaz n’a ni couleur ni odeur, de sorte que les fuites peuvent être difficiles à identifier jusqu’à ce que les symptômes de l’empoisonnement deviennent évidents. Les experts médicaux affirment que le charbon de bois ne doit être utilisé que dans un espace extérieur bien ventilé, car même une seule combustion de charbon de bois peut émettre des niveaux toxiques de monoxyde de carbone.

Jeudi, un homme de 44 ans de la ville de Reineh, dans le nord du pays, est décédé d’un empoisonnement présumé au monoxyde de carbone, après avoir chauffé sa maison avec du charbon. Son nom n’a pas été communiqué.

Des secouristes du Magen David Adom sur les lieux d’un incident mortel d’empoisonnement au monoxyde de carbone dans la ville de Jadeidi-Makr, le 22 janvier 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Dans le sud de Tel Aviv, une mère de 33 ans, sa fille de 11 ans et son fils de 3 ans ont été modérément blessés jeudi dans des circonstances similaires.

La semaine dernière, Abu Hassan al-Housri, 40 ans, et sa femme, Ataaf al-Housri, 35 ans, ont été retrouvés morts dans la ville arabe de Jadeidi-Makr, dans le nord du pays, après avoir négligé d’éteindre un gril utilisé pour réchauffer leur chambre lorsqu’ils sont allés se coucher vendredi soir.

Les jeunes enfants du couple ont remarqué qu’ils n’étaient pas sortis du lit dans l’après-midi et ont alerté des proches qui ont appelé les premiers secours.

« Chaque hiver, nous rencontrons de nombreux cas d’intoxication au monoxyde de carbone à la suite d’un chauffage par le feu à l’intérieur des habitations, ainsi qu’à la suite de l’installation de chauffe-eau non conformes aux normes », a déclaré M. Maimon.

Les températures sont descendues en dessous de zéro dans de nombreuses régions du pays au cours de la semaine dernière, pendant la tempête hivernale Elpis, selon le service météorologique israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...