Rechercher

A la Grande mosquée d’Abou Dhabi, Herzog évoque l’avenir de la région

La région a le choix entre un futur de paix ou de terreur iranienne, a dit le président lors de la dernière étape de son voyage historique aux Émirats arabes unis

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président Isaac Herzog et la Première dame Michal Herzog dans la Grande mosquée Sheikh Zayed à Abu Dhabi, le 31 janvier 2022. (Crédit : Amos Ben Gershom/ GPO)
Le président Isaac Herzog et la Première dame Michal Herzog dans la Grande mosquée Sheikh Zayed à Abu Dhabi, le 31 janvier 2022. (Crédit : Amos Ben Gershom/ GPO)

Pendant une visite, lundi, de la Grande mosquée Sheikh Zayed d’Abou Dhabi, le président Isaac Herzog a déclaré que le Moyen-Orient avait le choix entre plusieurs avenirs – un avenir d’espoir et de paix, ou un futur de chaos qui serait entraîné par Téhéran.

« Il n’y a que deux alternatives pour cette région », a-t-il déclaré, se tenant aux abords de la mosquée située dans la capitale des Émirats arabes unis. « L’une est un avenir de paix, de prospérité, de coopération, d’investissements conjoints – présentant un bel horizon pour les peuples – mais il y en a un autre, celui que prépare l’Iran, qui est un avenir de déstabilisation dans la région, l’Iran utilisant ses groupes mandataires pour des actes terroristes. Ce sont les deux alternatives qui sont à notre disposition et cette visite symbolise l’espoir, la paix, un grand avenir pour nos deux nations, pour la région mais aussi plus généralement pour le monde ».

La nuit précédente, les Émirats arabes unis avaient annoncé avoir abattu un missile balistique qui avait été lancé par le groupe terroriste des Houthis, un groupe soutenu par l’Iran.

Herzog et son épouse Michal ont mis un point final à leur visite historique aux EAU en visitant la mosquée.

La Première dame a reçu une robe traditionnelle sur mesure en cadeau, et le président a signé le livre d’or. Ils ont ensuite visité la mosquée, avec un guide qui leur a expliqué comment cette dernière avait été conçue au niveau architectural et construite.

Herzog a déclaré que son voyage avait été « très émouvant, historique et enthousiasmant ».

Lundi matin, Herzog avait ouvert la Journée nationale d’Israël à l’Expo 2020 de Dubaï, disant que les Israéliens partageaient avec les Émiratis « le même fort respect pour la foi religieuse et pour le génie ».

« Une partie de l’originalité des Émirats arabes unis est cette combinaison d’esprit innovant et d’approche avant-gardiste qui s’associe à un respect profond pour la glorieuse tradition musulmane », a dit le président.

« Nous admirons ce chemin que vous avez su tracer », a-t-il ajouté.

Herzog et la Première dame ont été accueillis à l’Expo de Dubaï par une garde d’honneur. Le drapeau israélien a été ensuite érigé sur la place centrale au son de l’hymne national israélien, la « Hatikvah ».

« Israël est un pays où les obstacles deviennent des opportunités, et où l’impossible est un défi qui entraîne l’envie », a déclaré Herzog dans un discours. « Ce pavillon offre un aperçu phénoménal de ce que nous avons à offrir – des technologies de l’eau jusqu’à celles de l’agriculture durable, en passant par la santé publique, les villes intelligentes, et des solutions innovantes permettant la mise en place d’une économie circulaire ».

Il a qualifié le pavillon « de démonstration pratique de la coopération entre les nations, de cet avenir qu’il nous est tous permis d’imaginer. De ce rêve transformé ici aujourd’hui en réalité – grâce à la signature audacieuse, par les Émirats arabes unis et leurs dirigeants, des Accords d’Abraham historiques ».

Le président Isaac Herzog et son épouse Michal Herzog visitent la Grande mosquée Sheikh Zayed d’Abu Dhabi, le 31 janvier 2022. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Herzog a conclu ses propos en arabe, disant : « Que Dieu vous bénisse et vous accorde longue vie. Merci beaucoup ».

Prenant la parole avant Herzog, Sheikh Nahyan ben Mubarak Al Nahyan, ministre de la Tolérance et de la Coexistence des EAU et commissaire-général de l’Expo 2020, a expliqué « qu’Israël a beaucoup à offrir sur notre plateforme globale ».

Après sa visite au pavillon israélien, Herzog a rencontré le dirigeant de Dubaï, Sheikh Mohammed ben Rashid Al Maktoum.

Selon le bureau du président, les deux hommes ont parlé des relations bilatérales en termes de commerce, d’investissement, de tourisme et d’innovation.

Le président Isaac Herzog et la Première dame Michal rencontrent le dirigeant de Dubaï, Sheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, le 31 janvier 2021 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...