A l’âge de 69 ans, Israël compte 8 680 000 habitants
Rechercher

A l’âge de 69 ans, Israël compte 8 680 000 habitants

Les chiffres du bureau central des Statistiques montrent que le nombre de résidents a augmenté d’1,9 % cette dernière année

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des enfants israéliens habillés en costumes dans le centre de Jérusalem, pendant la fête juive de Pourim quand il est coutume de se déguiser, le 24 mars 2016 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Des enfants israéliens habillés en costumes dans le centre de Jérusalem, pendant la fête juive de Pourim quand il est coutume de se déguiser, le 24 mars 2016 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

La population d’Israël s’élève à 8 680 000 d’habitants et a augmenté de près de 2 % par rapport à l’an dernier, selon les chiffres publiés jeudi par le bureau central des Statistiques avant la 69e journée de l’Indépendance du pays prévue la semaine prochaine.

Au cours des 12 derniers mois, quelque 174 000 bébés sont nés, 44 000 personnes sont mortes et 30 000 nouveaux immigrants (olim) sont arrivés dans le pays.

Dans l’ensemble, la population a augmenté de 1,9 % et, au taux actuel, elle atteindra 15,2 millions de personnes au moment où Israël fêtera son centenaire en 2048.

Le Jour de l’Indépendance commence avec les célébrations lundi soir, pendant que le pays fait la transition avec la journée de la Commémoration – 24 heures de deuil pour ses soldats tombés eu combat et ses victimes de la terreur.

En 1948, il y avait seulement 806 000 personnes en Israël, moins d’un dixième du nombre actuel. À l’époque, la population juive mondiale était de 11,5 millions, et seulement 6 % des juifs étaient en Israël. On estime actuellement qu’il y a 14,4 millions de personnes juives dans le monde et 43 % d’entre elles vivent dans l’État juif.

Alors qu’en 1949, l’espérance de vie des femmes en Israël était de 67,6 ans et de 64,9 ans pour les hommes, à la fin de l’année 2015, elle était de 84,5 ans pour les femmes et de 80,9 ans pour les hommes.

Les 6 484 000 juifs du pays représentent 74,4 % de tous les résidents, tandis que les 1,8 million d’Arabes représentent 20,8 % et les chrétiens non-arabes et d’autres groupes ethniques représentent 388 000 personnes, soit 4,4 % de la population.

Parmi la population juive d’aujourd’hui, 75 % sont nés en Israël et plus de la moitié sont des Israéliens de deuxième génération. En 1948, cependant, seulement 35 % des Juifs vivant en Israël sont nés dans la Palestine pré-étatique.

Un peu plus de la moitié de la population, 54,3 %, ont entre 19 et 64 ans. L’ensemble des plus de 65 ans représente 11,1 % de la population, et ceux de 18 ans et moins représente 34,6 % de la population. À la fin de l’année 2015, il y avait 45 000 habitants âgés de plus de 90 ans, a souligné le bureau central des Statistiques.

Moins de la moitié des Juifs d’Israël, 44 %, se considèrent comme des laïques, 24 % se considèrent comme étant traditionnels mais pas religieux, 12 % sont des religieux traditionnels, 11 % des religieux et 9 % sont des ultra-orthodoxes.

Parmi les populations non juives, 52 % se considèrent comme étant religieux, 21 % sont des laïques, 23 % se considèrent comme n’étant pas si religieux et 4 % se considèrent comme étant très religieux.

Jérusalem est la plus grande ville avec 865 700 habitants, tandis que la plus petite communauté est le hameau dans le sud, Neve Zohar, dans le conseil régional de Tamar, avec une population de 71 habitants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...