Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

À New York, 15 synagogues victimes de fausses alertes à la bombe

Dans certains cas, les menaces sur les synagogues ont entraîné l'évacuation d'offices de Shabbat

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Une voiture de police de la ville de New York. (Crédit : Tim Drivas/Getty via JTA)
Une voiture de police de la ville de New York. (Crédit : Tim Drivas/Getty via JTA)

NEW YORK, JTA – Des alertes à la bombe ont été lancées contre 15 synagogues de l’État de New York tôt vendredi matin, selon une agence de sécurité juive de la ville de New York.

Des menaces ont été proférées contre cinq synagogues à Manhattan, deux à Brooklyn, une à Long Island, deux dans le comté de Westchester et cinq dans d’autres parties du nord de l’État de New York, selon la Community Security Initiative (CSI), qui coordonne la sécurité des institutions juives dans la région de New York.

Les menaces ont été proférées dans le cadre d’une campagne destinée à interrompre les activités des synagogues, et il ne semblait pas y avoir de danger réel pour les cibles, a expliqué le directeur de la CSI, Mitch Silber.

La campagne de vendredi matin, lancée principalement par le biais des formulaires de contact des sites Web des synagogues, semble similaire aux dizaines de menaces à la bombe qui ont été lancées contre des institutions juives depuis l’été.

Beaucoup de ces menaces ont été envoyées par courrier électronique et toutes ont été jugées non crédibles après enquête par les forces de l’ordre.

Dans certains cas, les menaces sur les synagogues ont entraîné l’évacuation d’offices de Shabbat.

« Il y a plusieurs explosifs à l’intérieur de la synagogue », peut-on lire dans l’une des menaces envoyées par courriel. « Ces explosifs vont exploser dans quelques heures et je vais entrer dans l’histoire. Je m’assurerai que vous mourrez tous. »

Ces menaces surviennent également dans un contexte de recrudescence des crimes de haine antisémites à New York et dans l’ensemble des États-Unis, à la suite de l’assaut du groupe terroriste palestinien du Hamas sur Israël le 7 octobre et de la guerre qui s’en suit depuis à Gaza. Les Juifs sont systématiquement la cible de crimes de haine plus que tout autre groupe à New York, avec plus de 230 actes antisémites signalés à la police depuis le début de l’année.

Le Département de la police de New York (NYPD) a déclaré avoir répondu à des menaces contre des synagogues de l’Upper East Side, de l’Upper West Side et des quartiers de Washington Heights et d’Inwood. L’un des appels signalant les menaces a été reçu à 5h29, a déclaré un porte-parole de la police.

Le porte-parole a confirmé que des policiers avaient répondu à des menaces contre au moins deux synagogues orthodoxes, l’une dans l’Upper West Side et l’autre à Washington Heights. Les agents ont ratissé les lieux, les ont jugés sûrs, permettant aux deux congrégations de reprendre leurs activités.

Il n’y a pas d’autres informations disponibles dans l’immédiat sur les lieux qui auraient pu être ciblés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.