Rechercher

À peine sorti de prison pour délit de fuite, un footballeur signe avec une équipe

Itzhak Asefa, condamné pour l'accident de 2018 qui a tué Ari Nesher, 17 ans, va rejoindre le club Bnei Yehuda : "Je sais que ce qui s'est passé ne peut être défait"

Itzhak Asefa est vu avec sa famille et ses amis après sa libération de la prison de Hermon le 16 janvier 2022.  (David Cohen/Flash90 )
Itzhak Asefa est vu avec sa famille et ses amis après sa libération de la prison de Hermon le 16 janvier 2022. (David Cohen/Flash90 )

Un joueur de football israélien, condamné pour un délit de fuite mortel en 2018, a signé avec une nouvelle équipe mercredi, seulement 10 jours après avoir été libéré de prison.

Itzhak Asefa a causé la mort d’un adolescent qui circulait sur un vélo électrique avec un ami, et a été initialement condamné à 4 ans et demi derrière les barreaux en janvier 2020, mais la Cour suprême a ensuite réduit sa peine en appel à trois ans.

Il a été libéré plus tôt ce mois-ci, après avoir purgé deux ans de sa peine de trois ans pour la mort d’Ari Nesher, 17 ans.

Mercredi, Asefa a signé avec le club de football Bnei Yehuda Tel Aviv.

Dans une déclaration, Asefa a remercié le club pour sa « confiance et l’opportunité de revenir et de m’engager dans ce que je connais et aime ».

« Sur le plan professionnel, je promets de tout faire pour justifier la confiance et de tout donner à l’entraînement et à chaque match », a-t-il déclaré.

« Sur le plan personnel, je sais et je comprends que ce qui s’est passé ne peut pas être défait, mais j’ai l’intention de me porter immédiatement volontaire dans des associations et des organisations telles que Or Yarok, afin de changer les choses et d’aider de toutes les manières possibles », a-t-il ajouté, en faisant référence à un groupe à but non lucratif pour la sécurité routière.

Le réalisateur Avi Nesher (à gauche), avec son fils Ari et sa femme Iris. Ari Nesher, 17 ans, est décédé jeudi 27 septembre, après avoir été grièvement blessé dans un accident de la route suivi d’un délit de fuite, le lundi 24 septembre 2018. (Avec l’aimable autorisation de Rafi Delouya)

Asefa a percuté les deux adolescents avec sa voiture et les a laissés gisant sur la route, puis a tenté de dissimuler son implication dans la collision en réparant les dégâts de la voiture et en mentant à la police.

Plus tôt en janvier, la commission des libérations conditionnelles de l’administration pénitentiaire israélienne a accordé à Asefa une libération anticipée, en raison de son bon comportement.

Dans sa décision, la commission a fait l’éloge du « comportement positif » d’Asefa, qui, selon elle, a fait preuve de « responsabilité, de maturité, de limites internes claires et stables, d’engagement envers un avenir en tant que citoyen respectueux de la loi « .

Ari, le fils du célèbre réalisateur israélien Avi Nesher, a été gravement blessé dans l’accident de septembre 2018 et a succombé à ses blessures quatre jours plus tard. Sa famille s’est opposée à la libération anticipée d’Asefa.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...