Abbas salue les récents contacts avec les Américains pour la « paix »
Rechercher

Abbas salue les récents contacts avec les Américains pour la « paix »

"Nous espérons que ces contacts aboutiront finalement à une paix", a déclaré le président de l'Autorité palestinienne

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant un rassemblement commémorant le 12e anniversaire du décès de Yasser Arafat à Ramallah, en Cisjordanie, le 10 novembre 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant un rassemblement commémorant le 12e anniversaire du décès de Yasser Arafat à Ramallah, en Cisjordanie, le 10 novembre 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a dit espérer jeudi que les récents contacts avec l’administration américaine de Donald Trump mène à la « paix » entre Israéliens et Palestiniens, affirmant bénéficier du soutien de la Ligue arabe qui se réunit prochainement.

Trump a appelé le président de l’Autorité palestinienne le 10 mars et l’a invité à la Maison Blanche.

« Nous allons fixer ce rendez-vous au plus vite », a indiqué jeudi Abbas lors d’une conférence de presse à la Mouqataa, le complexe présidentiel de Ramallah.

Abbas s’est félicité de la venue récente à Ramallah de plusieurs responsables américains, dont Mike Pompeo, le chef de la CIA, mi-février, puis de Jason Dov Greenblatt, représentant spécial de Trump en charge des négociations internationales, mardi.

« Nous avons échangé de nombreuses idées », a indiqué Abbas, et « nous espérons que ces contacts aboutiront finalement à une paix menée par les Etats-Unis et la communauté internationale. »

Le prochain grand rendez-vous diplomatique pour les Palestiniens est fixé au 29 mars, date à laquelle les chefs d’état de la Ligue arabe se réuniront en Jordanie.

« Tous les regards des pays arabes seront tournés vers les capitales du monde, en particulier Washington, afin de voir ce qui peut être fait par cette administration qui s’est dite engagée à parvenir à la paix », a affirmé Abbas, qui recevait le membre serbe de la présidence bosnienne, Mladen Ivanic.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...