Rechercher

Affrontement entre la police et des manifestants haredi à Jérusalem ; 3 arrestations

Les manifestants de la branche hassidique Toldot Aharon protestaient contre l'ouverture d'un magasin de téléphones portables dans leur quartier

Des hommes ultra-orthodoxes affrontent la police lors d'une manifestation contre les restrictions sur le coronavirus à Jérusalem, le 9 février 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Des hommes ultra-orthodoxes affrontent la police lors d'une manifestation contre les restrictions sur le coronavirus à Jérusalem, le 9 février 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

La police a affronté une centaine de manifestants ultra-orthodoxes à Jérusalem dimanche et en a arrêté trois.

Les manifestants issus de la branche hassidique de Toldot Aharon protestaient contre l’ouverture d’un magasin de téléphonie mobile dans leur quartier. Au cours des dernières années, ce groupe insulaire a mené une bataille contre l’utilisation d’Internet – et en particulier contre la possession de téléphones connectés à Internet – dans ses communautés.

La police a déclaré que les trois personnes ont été arrêtées pour avoir perturbé la police et attaqué des agents.

Une vidéo mise en ligne montre un policier utilisant une matraque pour éloigner un groupe de manifestants qui l’avaient encerclé.

L’ouverture du magasin a suscité plusieurs protestations ces dernières semaines, en raison de la vente de téléphones portables ordinaires.

De nombreux ultra-orthodoxes utilisent des téléphones dits casher – des appareils sur lesquels on ne peut pas accéder aux réseaux sociaux et à la plupart des autres applications – sur les conseils des rabbins.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...