Rechercher

Afrique du Sud : Deux jumeaux condamnés pour projets terroristes

Ils projetaient des attaques contre l'ambassade américaine à Pretoria, contre des diplomates américains, britanniques, russes ou français, et contre des institutions juives

Une voiture de police sud-africaine devant l'ambassade des États-Unis à Pretoria, le 11 septembre 2001. (Crédit : Nerrisa Korb / AFP)
Une voiture de police sud-africaine devant l'ambassade des États-Unis à Pretoria, le 11 septembre 2001. (Crédit : Nerrisa Korb / AFP)

Deux frères jumeaux ont été condamnés à 8 et 11 ans de prison lundi en Afrique du Sud pour avoir notamment projeté des attaques contre l’ambassade des États-Unis à Pretoria et voulu rejoindre le groupe État islamique (EI), selon les médias locaux.

Tony-Lee Thulsie et Brandon-Lee Thulsie, 28 ans, avaient été arrêtés en Afrique du Sud en juillet 2016, et étaient depuis en détention.

Ils ont passé lundi un accord de plaider-coupable avec le parquet, ont indiqué les médias locaux.

Les deux frères ont notamment reconnu avoir voulu se rendre en Syrie pour y rejoindre l’EI.

Tony-Lee Thulsie a également admis avoir projeté une attaque terroriste en Afrique du Sud, selon les mêmes sources.

Quelques heures plus tard, la haute-cour de Johannesburg a condamné Tony-Lee Thulsie à 11 ans de prison et Brandon-Lee à 8 ans.

Selon l’accusation, des attaques étaient également prévues contre des diplomates américains, britanniques, russes ou français à Pretoria, et contre des institutions juives.

En 2017, les États-Unis avaient ajouté les deux frères à leur liste noire des terroristes recherchés.

Leurs arrestations ont été les premières en Afrique du Sud pour des liens supposés avec l’EI.

L’Afrique du Sud a jusqu’ici été épargnée par les attaques jihadistes qui ont frappé plusieurs autres pays du continent, dont le Mozambique voisin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...