Agression d’un Arabe par des voyous juifs à Bat Yam: Nouvelles arrestations
Rechercher

Agression d’un Arabe par des voyous juifs à Bat Yam: Nouvelles arrestations

La cour a demandé le placement en détention des trois suspects pendant une semaine ; deux d'entre eux sont mis en cause dans une attaque brutale commise en mai dernier

Saeed Mousa, un Arabe israélien qui a été agressé par une foule d'Israéliens juifs, au centre médical Ichilov, le 14 mai 2021 (capture d'écran vidéo).
Saeed Mousa, un Arabe israélien qui a été agressé par une foule d'Israéliens juifs, au centre médical Ichilov, le 14 mai 2021 (capture d'écran vidéo).

La police a arrêté trois suspects supplémentaires dans l’affaire de l’agression brutale, par des voyous juifs, d’un Arabe israélien à Bat Yam, au mois de mai.

Suite à cette arrestation qui a eu lieu dimanche, les trois résidents de Bat Yam ont été présentés aux juges de la cour des magistrats de Tel Aviv, qui ont ordonné que leur mise en détention soit prolongée d’une semaine.

Deux des individus – Tamir Srur, 22 ans et Yitzhak Saban, 27 ans — sont soupçonnés de tentative de meurtre. Le troisième suspect, Itzik Guetta, 20 ans, est soupçonné d’incitation à la violence.

Saeed Mousa avait été grièvement blessé lors de cette agression qui avait été retransmise en direct à la télévision et qui avait eu lieu dans le cadre de violences interethniques opposant Juifs et Arabes dans les villes israéliennes, des violences qui avaient été attisées par le conflit armé entre Israël et les groupes terroristes de Gaza.

Au total, 13 personnes ont été arrêtées pour cette agression et dix d’entre elles ont été mises en examen.

La police a expliqué avoir des preuves montrant Srur et Saban attaquer Mousa. Saban est soupçonné de l’avoir frappé à la tête et à la poitrine à l’aide d’une matraque, a précisé le quotidien Haaretz .

Des informations démenties par les avocats de Saban.

« Il n’est impliqué dans aucun incident criminel – il n’est pas impliqué dans une agression et certainement pas dans une tentative de meurtre. Nous avons la conviction qu’au cours de l’enquête, la vérité éclatera et il sera libéré », auraient-ils déclaré en défense de leur client.

Un homme bat un homme allongé sur le sol à Bat Yam, au milieu des violences interethniques à travers Israël, le 12 mai 2021. (Crédit : capture d’écran de Kan TV)

Guetta est soupçonné d’avoir tenté d’attirer les voyous sur les lieux de l’agression et de les avoir excités en insultant les Arabes qui se trouvaient là.

« Cet individu a participé à un mouvement de protestation légitime. Il s’est précipité, avec tous les autres, vers l’endroit où il avait entendu quelqu’un crier ‘terroriste’ et après avoir constaté que cet incident, déplaisant à ses yeux, ne le concernait pas, il est immédiatement parti », ont dit les avocats de Guetta.

Mousa se rendait à la plage de Bat Yam quand il avait été agressé par un groupe qui s’était réuni avec la ferme intention d’attaquer des Arabes et de s’en prendre aux commerces appartenant à des Arabes dans cette ville de la banlieue de Tel Aviv, selon un acte de mise en examen dans ce dossier.

Selon les procureurs, Mousa, qui se trouvait au volant de sa voiture, avait tenté d’échapper à ses agresseurs mais il avait heurté le véhicule qui se trouvait derrière lui. Il avait alors accéléré vers l’avant avant de rentrer dans une autre voiture.

Il avait été alors extrait de force de l’habitacle du véhicule par les voyous, certains l’accusant d’avoir tenté de renverser les piétons qui se trouvaient là, et il avait été grièvement blessé. Il avait été évacué vers l’hôpital Ichilov et son état de santé s’est amélioré depuis.

Des centaines de mises en examen ont été prononcées à l’encontre de Juifs et d’Arabes dans le cadre de ces émeutes au cours desquelles des voyous, de chaque côté, ont attaqué des membres de la communauté opposée dans une série de violences sans précédent depuis des décennies. Les tensions avaient été partiellement entraînées par la guerre entre les terroristes de Gaza et les manifestations propalestiniennes violentes à Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...