Agriculture : des chauves-souris pour lutter contre les insectes nuisibles ?
Rechercher

Agriculture : des chauves-souris pour lutter contre les insectes nuisibles ?

Une équipe de l'université Ben-Gurion a trouvé que les chauves-souris chassent particulièrement une espèce d'insecte qui ravage les récoltes de coton

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Une chauve-souris Pipistrelle de Kuhl.(CC BY-SA, Salix, via Wikipedia)
Une chauve-souris Pipistrelle de Kuhl.(CC BY-SA, Salix, via Wikipedia)

Des chercheurs israéliens ont déclaré que les chauves-souris pourraient constituer un outil de valeur et respectueux de l’environnement pour aider les fermiers à lutter contre les insectes nuisibles, notamment un certain type d’insecte qui ravage les récoltes mondiales de coton.

Les scientifiques ont étudié les habitudes alimentaires de la Pipistrelle de Kuhl, une petite espèce de chauves-souris qui vit dans des zones urbaines et agricoles. Ils ont trouvé que la chauve-souris chasse un insecte appelé ver rose du cotonnier. Cette espèce invasive compte parmi les insectes les plus destructeurs de récoltes de coton.

L’équipe de l’Université Ben-Gurion du Néguev a collecté des échantillons d’ADN de fientes de chauves-souris afin de déterminer quelle proie mangent les chauves-souris. Les chercheurs ont également surveillé les insectes nuisibles dans des champs de coton à Emek Hefer dans le centre d’Israël.

Les scientifiques ont établi qu’à mesure que la population de ver rose de cotonnier augmentait, les chauves-souris se mettaient à les chasser comme nourriture plus que tout autre insecte de la zone. Les chauves-souris ont mangé un total de 27 espèces d’insectes agricoles.

Le ver rose de cotonnier développe une résistance aux pesticides et au coton génétiquement modifié, rendant son eradication de plus en plus difficile.

Les chauves-souris Pipistrelle de Kuhl mesurent moins de 5 cm de long et viennent du Moyen-Orient, de l’Asie centrale, de l’Europe du sud et de l’Afrique du nord.

Le coton est une industrie de plusieurs milliards de dollars ayant recours à une utilisation massive de pesticides très couteux et destructeurs de l’environnement. Le contrôle de conservation biologique est une méthode alternative de contrôle des insectes qui vise à utiliser des prédateurs naturels des insectes pour minimiser les dégâts sur l’agriculture.

La Pipistrelle de Kuhl mange d’autres insectes qui peuvent transmettre des maladies, dont des moustiques, et des insectes nuisibles, comme les moucherons. Les chauves-souris ont récemment été soupçonnées d’être à l’origine de l’épidémie de coronavirus en Chine.

« Notre étude souligne les avantages des chauves-souris qui mangent des insectes en présence abondante dans les habitats humains, mais leurs contributions aux humains étaient peu connues », a déclaré le chercheur Yuval Cohen.

« Nous recommandons aux fermiers de réviser leur jugement et de considérer les chauves-souris comme leurs amis », ont noté les chercheurs.

Les scientifiques, qui travaillent avec des collègues du Musée d’histoire naturelle du Danemark, ont publié leurs conclusions mardi dans la revue scientifique Molecular Ecology.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...