Aide US pour Gaza : des démocrates demandent à Trump d’être « transparent »
Rechercher

Aide US pour Gaza : des démocrates demandent à Trump d’être « transparent »

Les élus ont déclaré au président que "les fonds humanitaires doivent être rétablis afin de sauver des vies innocentes et d’empêcher le Hamas de profiter de la situation"

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Des Palestiniens récupèrent des colis alimentaires fournis par les Nations unis, dans le sud de la bande de Gaza, le 28 janvier  2018. (Crédit : Said Khatib/AFP)
Des Palestiniens récupèrent des colis alimentaires fournis par les Nations unis, dans le sud de la bande de Gaza, le 28 janvier 2018. (Crédit : Said Khatib/AFP)

WASHINGTON – Neuf démocrates de la Chambre ont demandé à l’administration Trump mercredi de faire preuve de davantage de transparence sur son examen du processus d’aide américaine à l’Autorité palestinienne et à la bande de Gaza.

Dans une lettre, tous les démocrates membres de la Sous-commission du Moyen Orient aux Affaires étrangères ont demandé à Trump de partager avec eux « la chronologie et les calculs » de l’évaluation de la Maison Blanche sur l’aide américaine aux Palestiniens.

En janvier, l’administration a gelé un versement de 65 millions de dollars, prévu pour l’UNRWA, le principal organe onusien responsable de fournir une aide humanitaire et une assistance aux réfugiés palestiniens.

La Maison Blanche avait dit à l’époque qu’elle « révisait » son assistance financière aux Palestiniens après que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a refusé de rencontrer des responsables américains suite à la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël et la décision d’y transférer l’ambassade.

Des enfants de réfugiés palestiniens à Gaza City, le 17 janvier 2018. (Crédit : Flash90/Wissam Nassar)

Reconnaissant l’importance de s’assurer que l’argent du contribuable « ne soit pas détourné, voire pire, alloué à l’organisation terroriste du Hamas », les élus démocrates ont fait part de leur inquiétude quant à la privation des fonds américains, et la conséquence de cette privation sur la crise humanitaire dans la bande de Gaza.

« Il n’est pas nécessaire de retenir le financement pendant cet examen », indique la lettre.

« Nous pensons que ces fonds humanitaires cruciaux doivent être rétablis afin de sauver des vies innocentes et d’empêcher le Hamas de profiter de la situation en provoquant une escalade dangereuse avec Israël. »

Les élus ont également mis en garde sur « l’impact potentiellement catastrophique du gel du financement américain : 140 000 personnes ne recevront plus d’assistance alimentaire et non-alimentaire d’urgence ; 42 000 patients ne bénéficieront plus de services de santé basiques, 50 000 jeunes seront privés de leur accès à la formation et 12 250 perdront leurs opportunités à un entrepreunariat pris en charge sur le plan financier ».

Les représentantes démocrates Ted Deutch (Floride), Eliot Engel (New York), Gerry Connolly (Virginie), Lois Frankel (Floride), Tulsi Gabbard (Hawaï), Tel Lieu (Californie) et Brad Schneider (Illinois) ont signé cette missive.

Cette demande survient alors que l’administration s’apprête à dévoiler un plan de paix très attendu pour le Moyen Orient.

Le conseiller et gendre de Trump, chargé de diriger l’effort diplomatique, a déclaré qu’il serait dévoilé dans un futur proche, mais a refusé de donner davantage de précisions.

Les tentatives visant à relancer le processus de paix moribond entre Israéliens et Palestiniens ont échoué depuis la décision sur Jérusalem. En effet, les Palestiniens estiment que l’administration a perdu sa capacité à agir en médiateur honnête dans les négociations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...