Al-Qaïda publie des photos de l’otage juif tué par un drone américain
Rechercher

Al-Qaïda publie des photos de l’otage juif tué par un drone américain

Le groupe terroriste affirme que Warren Weinstein s'était converti et était devenu un élève de l'islam acharné

Warren Weinstein  dans une vidéo diffusée par al-Qaïda le 12 septembre 2012 (Capture d'écran: YouTube)
Warren Weinstein dans une vidéo diffusée par al-Qaïda le 12 septembre 2012 (Capture d'écran: YouTube)

Al-Qaïda a publié jeudi des photos de l’otage américain tué Warren Weinstein en train de prier, affirmant que le travailleur humanitaire juif s’était converti à l’islam en captivité avant sa mort en avril.

Weinstein est vu dans deux photos postées sur Twitter dans une posture de prière. Dans une troisième photo, son corps semble être enveloppé dans un linceul blanc traditionnel réservé pour les enterrements musulmans.

Le porte-parole d’al-Qaïda qui a posté les images a affirmé que l’otage, qui a été tué dans une attaque de drone américain en avril, était devenu « un étudiant assidu de l’islam. »

https://twitter.com/FatheTiyab/status/611578743476228096

Des responsables américains ont déclaré au New York Times que les photos pourraient ne pas être immédiatement authentifiées, et que les images étaient utilisées à des fins de propagande.

« Après que Warren Weinstein se soit converti à l’islam, les moudjahidines qui l’avaient emprisonné sont devenus ses protecteurs et ont commencé à l’appeler Oncle par respect, » a affirmé un communiqué publié al-Qaïda, selon le Times.

« Oncle Ishaq s’est converti à l’islam au début de 2013 et se consacre à la poursuite de la connaissance, » y lit-on.

« En dépit de son âge avancé, Oncle Ishaq se révéla être un étudiant assidu de l’islam. Les moudjahidines présents dans le centre le considéraient comme un sage bien-aimé et se sont toujours présentés pour le servir. Oncle Ishaq n’a jamais manqué à ses prières ni au jeûne ».

Le groupe a maintenu que Weinstein « souhaitait être échangé dans un échange de prisonniers contre la neuroscientifique pakistanaise Aafia Siddiqui, » qui est emprisonnée aux États-Unis pour tentative d’assassinat.

La fille de Weinstein, Alisa, a déclaré au Times qu’elle était au courant des photos.

Les ressortissants étrangers détenus en captivité au Moyen-Orient – dont James Foley et Peter Kassig qui ont été décapités par l’État islamique – se sont souvent convertis à l’islam sous la contrainte.

Weinstein âgé de 73 ans, originaire de Rockville, dans le Maryland, a été enlevé en août 2011 au Pakistan alors qu’il travaillait pour JE Austin Associates, une société privée qui conseille les entreprises pakistanaises.

Il a été capturé alors qu’il approchait de la fin d’une affectation de contrat avec l’Agence américaine pour le développement international, et a été tué, avec un travailleur humanitaire italien Giovanni Lo Porto, au cours d’une attaque de drone américain contre un camp d’al-Qaïda au Pakistan, près de la frontière afghane.

Les responsables américains ont dit que le camp a été ciblé parce que les services de renseignement avaient montré qu’il était fréquenté par les dirigeants d’al-Qaïda. La même source de renseignement militaire n’avait fourni aucune indication que des otages étaient presénts, ont indiqué des responsables.

Dans un communiqué de la Maison Blanche, le président Barack Obama a exprimé le 23 avril ses regrets pour la mort des deux hommes et a presenté son « chagrin et ses condoléances » à leurs familles.

« Sur la base des renseignements que nous avions à l’époque, comprenant des centaines d’heures de surveillance, nous avons estimé que cela était un camp d’al-Qaïda, qu’aucun civil n’était présents et que la capture de ces terroristes n’été pas possible », a déclaré Obama.

« Et nous pensons que l’opération a éliminé des membres dangereux d’al-Qaida. »

Fin août 2014, al-Qaïda avait exhorté la famille de Weinstein à faire pression sur le gouvernement pour négocier sa libération ou risquer qu’il « meure d’une mort solitaire. »

« Si vous voulez que Warren Weinstein soit libéré, faites votre possible (pour faire pression) sur votre gouvernement, » avait déclaré le groupe terroriste dans un communiqué publié sur des sites islamistes.

« Votre silence continu face à l’inaction de votre gouvernement mènera uniquement à ce que votre prisonnier meure d’une mort solitaire en prison après cette négligence délibérée et prolongée de la part de votre gouvernement. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...