Alamork Marsha primée à Toronto pour « Fig Tree »
Rechercher

Alamork Marsha primée à Toronto pour « Fig Tree »

Le réalisatrice a remporté le prestigieux prix Audentia de la meilleure réalisatrice avec un film explorant les derniers jours d'une adolescente juive en Ethiopie

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Mina, personnage de 'Fig Tree', film consacré au drame émotionnel connu par une jeune Ethiopienne de 14 ans (Autorisation : Daniel Miller)
Mina, personnage de 'Fig Tree', film consacré au drame émotionnel connu par une jeune Ethiopienne de 14 ans (Autorisation : Daniel Miller)

« Fig Tree », le tout premier long-métrage de la réalisatrice israélo-éthiopienne Alamork Marsha, a remporté le prix prestigieux Audentia au festival international du film de Toronto, dimanche.

Cette distinction, qui comprend une récompense de 30 000 dollars, est remise par la fondation européenne Eurimages au meilleur long-métrage réalisé par une femme.

“Fig Tree” a été projeté dans le cadre de la section découverte du festival du film de Toronto 2018.

Filmé entièrement en Ethiopie, « Fig Tree » raconte l’histoire de Mina, 14 ans, une jeune juive qui vit les derniers jours de son adolescence dans la campagne d’Ethiopie, où elle partage son temps entre ses amis et son petit-ami chrétien Eli.

Le film de 93 minutes a remporté également le premier prix de 50 000 dollars lors du Sam Spiegel International Film Lab, en 2014.

Le film est en amharique et traduit en hébreu et en anglais.

Marsha a tourné le film en Ethiopie, en alignant des acteurs amateurs et des comédiens de la scène du théâtre local à Addis Ababa.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...