Rechercher

Alerte à la brume poussiéreuse : Le sport déconseillé en extérieur

Les autorités mettent en garde contre la mauvaise qualité de l'air en Israël, résultat de forts vents chargés de poussière venus du Sinaï

Une brume poussiéreuse englobe Beersheba, dans le sud d'Israël, 4 février  2022. (Emanuel Fabian/The Times of Israel)
Une brume poussiéreuse englobe Beersheba, dans le sud d'Israël, 4 février 2022. (Emanuel Fabian/The Times of Israel)

La ministre pour la Protection de l’environnement a alerté ce vendredi contre la mauvaise qualité de l’air dans le pays, résultat de poussières soufflées depuis la péninsule du Sinaï.

La ministre évoque un niveau « élevé à très élevé » de contaminants dans l’air dans les régions du Néguev et de l’Arava, dans le sud du pays, et un niveau élevé dans la région de Tel Aviv, Jérusalem, en Cisjordanie, dans la vallée du Jourdain, dans les plaines côtières et la région de Sharon.

La ministre a indiqué que la qualité de l’air devrait s’améliorer au cours de la journée.

Les ministères de l’Environnement et de la Santé recommandent aux personnes souffrant de problèmes cardiaques ou pulmonaires, ainsi qu’aux personnes âgées, enfants et femmes enceintes d’éviter toute activité physique intense en extérieur. Toutes les autres catégories de populations sont invitées à limiter les entraînements en extérieur.

Le ministère pour la Protection de l’environnement a indiqué que la piètre qualité de l’air était due à une forte dépression dans l’est de la Méditerranée, responsable de forts vents de sud-ouest et de mouvements de poussière depuis la péninsule du Sinaï.

Ce vendredi ont eu lieu des pluies localisées dans la partie nord du pays, préludes à un week-end venteux. La pluie est attendue dans d’autres régions tout au long de la journée, avec de possibles averses samedi.

On craint de possibles inondations dans des villes du centre du pays, sans toutefois d’alerte majeure. Des crues subites étaient attendues à proximité du lit des cours d’eau dans la partie sud du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...