Rechercher

Allemagne : Deux cimetières juifs vandalisés alors que l’antisémitisme augmente

Le ministère de l'Intérieur allemand a rapporté une hausse de 28 % des incidents antisémites l'année dernière, malgré une baisse de plusieurs autres types de crimes de haine

Des pierres tombales de juifs sépharades gisent sur le sol au cimetière d'Altona à Hambourg, en Allemagne, le 9 septembre 2012. (Crédit: Wikimedia Commons)
Des pierres tombales de juifs sépharades gisent sur le sol au cimetière d'Altona à Hambourg, en Allemagne, le 9 septembre 2012. (Crédit: Wikimedia Commons)

JTA – Deux cimetières juifs ont été vandalisés en Allemagne ce mois-ci, alors que le ministère de l’Intérieur du pays et un important groupe de surveillance ont publié des statistiques suggérant une augmentation des crimes à caractère antisémite.

Lundi, des croix gammées ont été retrouvées peintes à la bombe sur un mur du cimetière séculaire d’Altona à Hambourg, a rapporté mardi le site d’information allemand T-online.

Au début du mois, des individus non identifiés ont renversé 16 pierres tombales dans un cimetière juif et quatre autres dans un cimetière catholique voisin à Köthen, une ville située à environ 130 kilomètres au sud-ouest de Berlin.

Dans un troisième incident, des symboles nazis ont été gribouillés sur une plaque commémorant les victimes juives d’un camp de concentration à Dresde, a rapporté DNN mardi.

Un rapport publié le 10 mai par le ministère fédéral de l’Intérieur et de la communauté a enregistré 3 027 incidents antisémites en Allemagne en 2021, soit une augmentation de 28 % par rapport à 2020.

Le rapport a enregistré une baisse du nombre d’autres types de crimes de haine, tels que les crimes anti-musulmans (une baisse de 28 % à 732 incidents), les crimes anti-chrétiens (une baisse de 22 % à 101 cas), et les crimes haineux contre les étrangers (une baisse de 1 0% à 4 735 cas).

Le groupe de surveillance anti-discrimination RIAS, qui rédige un rapport annuel indépendant sur les incidents antisémites à Berlin, a publié mardi son rapport annuel pour 2021, qui dénombre 1 052 incidents. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à 2020, a rapporté le journal juif Jüdische Allgemeine.

Des son côté, le groupe communautaire juif IKG en Autriche a recensé près de 1 000 incidents dans ce pays en 2021. Il s’agit d’un chiffre record, mais seule une douzaine de cas étaient des agressions physiques. La plupart des autres incidents se sont produits en ligne.

Au cimetière de Köthen, les dommages causés à la section juive sont estimés à environ 10 000 dollars, a rapporté le Jüdische Allgemeine. La police est toujours à la recherche des coupables.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...