Allemagne : une manifestation anti-sionisme prévue devant une synagogue
Rechercher

Allemagne : une manifestation anti-sionisme prévue devant une synagogue

Les autorités affirment que le rassemblement n'est pas autorisé et qu'il sera dispersé par la police ; des actes de vandalisme ont eu lieu dans des sites juifs du pays

Illustration -Un homme participe à une manifestation du parti d'extrême droite allemand "Die Rechte" à Ingelheim, en Allemagne, le 20 avril 2019. (Crédit ; Boris Roessler/dpa via AP)
Illustration -Un homme participe à une manifestation du parti d'extrême droite allemand "Die Rechte" à Ingelheim, en Allemagne, le 20 avril 2019. (Crédit ; Boris Roessler/dpa via AP)

JTA — Des extrémistes de droite prévoient de manifester en faveur de la « liberté pour la Palestine » et contre « le sionisme » devant une synagogue.

L’évènement est prévu à Brunswick, à 150 kilomètres à l’ouest de Berlin, selon un article du Braunschweiger Zeitung vendredi.

Les organisateurs du rassemblement de Brunswick appartiennent au parti d’extrême droite Die Rechte et ont annoncé l’événement sur les réseaux sociaux comme devant avoir lieu entre 19h33 et 19h45 – une référence aux 12 années au pouvoir du parti nazi dans les années 30 et 40.

« Liberté pour la Palestine – L’humanité n’est pas négociable. Stop au sionisme ! », tel est le slogan de l’événement.

Les autorités locales ont précisé qu’elles n’avaient pas autorisé la manifestation et qu’elles la disperseraient si elle avait lieu.

Par ailleurs, vendredi, un inconnu a jeté une grande dalle de pierre sur une fenêtre du centre communautaire juif d’Essen, à 200 kilomètres à l’ouest de Brunswick, a rapporté le groupe de surveillance antiraciste RIAS. Aucun blessé n’a été constaté lors de cet incident, qui fait actuellement l’objet d’une enquête de la police pour crime haineux présumé.

À Wesel, une ville située à 30 kilomètres au nord-ouest d’Essen, des individus non identifiés ont volé une grande plaque de pierre dans le cimetière juif local, sur laquelle figuraient les noms de centaines de Juifs et d’autres victimes du nazisme, a rapporté vendredi la radio K.W.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...