Amare Stoudemire n’est pas sûr de revenir en Israël l’an prochain
Rechercher

Amare Stoudemire n’est pas sûr de revenir en Israël l’an prochain

L’ancien joueur de la NBA s’est amusé au Hapoel mais il étudie ses options ; il pourrait jouer pour les Knicks de New York ou prendre sa retraite

Le joueur de l'équipe de l'Hapoel Jérusalem Amare Stoudemire lors du match entre le Maccabi Tel Aviv et l'Hapoel Jérusalem pour la finale de la Coupe nationale à Jérusalem, le 16 Février 2017 (Crédit : Flash90)
Le joueur de l'équipe de l'Hapoel Jérusalem Amare Stoudemire lors du match entre le Maccabi Tel Aviv et l'Hapoel Jérusalem pour la finale de la Coupe nationale à Jérusalem, le 16 Février 2017 (Crédit : Flash90)

Amare Stoudemire est rentré à Miami dimanche mais il ne sait pas s’il reviendra en Israël pour jouer au basket, malgré sa demande de citoyenneté israélienne.

Stoudemire et son club Hapoel Jerusalem ont remporté le championnat Premier League d’Israël la semaine dernière.

« Cela a été incroyable après une longue saison de remporter le trophée du championnat », s’est réjoui l’ancien joueur de la NBA dans une interview accordée au New York Post publiée mercredi.

Stoudemire, 34 ans, a également déclaré au Post qu’il étudiait ses options pour l’année prochaine, qui comprend également un départ à la retraite, revenir à l’Hapoel Jérusalem ou jouer à nouveau à la NBA, peut-être avec les New York Knicks, l’une de ses anciennes équipes.

L’avant de 2 mètre 08 mètres a déclaré qu’il aimerait défendre à nouveau le titre de Hapoel, mais les médias israéliens ont signalé qu’il ne s’entendait pas forcément bien avec l’entraîneur de Hapoel.

Stoudemire possédait partiellement le Hapoel. Il a dû suspendre son titre de propriété pour pouvoir jouer dans le club. Il a signé un contrat de deux ans avec le club l’année dernière.

« Les fans ont été incroyables – à chaque match qu’ils applaudissent, ils sont extatiques et positifs », a expliqué Stoudemire au Post.

Stoudemire – qui n’est pas juif mais qui s’identifie aux Israélites hébraïques, les Afro-Américains qui pensent avoir un lien avec les Israélites bibliques – a décrit au Post ses pratiques religieuses.

« Je suis toutes les lois de Moïse, la Pâque avec le pain sans levain, Yom Kippour, la culture et la loi de la terre », a-t-il précisé.

« C’était parfait pour moi. J’ai pu m’adapter facilement parce que nous avons tous suivi les mêmes lois que la Torah. »

La femme et les enfants de Stoudemire ont passé l’année avec lui en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...