Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Antibes : Un lycéen victime de harcèlement et d’insultes antisémites

Les faits auraient commencé en octobre, avec un salut nazi en classe, puis les insultes "Sale Juif !" ont suivi ; une enquête de police est en cours

Le lycée professionnel Jacques-Dolle d’Antibes. (Crédit : Mairie d’Antibes)
Le lycée professionnel Jacques-Dolle d’Antibes. (Crédit : Mairie d’Antibes)

Une mère a déposé plainte le 14 février dernier au commissariat d’Antibes contre deux élèves du lycée professionnel Jacques-Dolle accusés d’avoir harcelé et insulté son fils de 16 ans, en classe de seconde, a rapporté Nice-Matin. Une enquête de police est en cours.

Les faits auraient commencé en octobre, avec un salut nazi pendant un cours. Puis les insultes ont suivi : « Sale Juif ! »

L’élève harcelé a aussi reçu des jets de bouts de papiers, de vis… La mère évoque également l’existence d’« un groupe WhatsApp, dans lequel mon fils est menacé de recevoir des coups de mortier. Mais ça, la direction m’a répondu que ce n’était pas de son ressort ».

« En janvier, j’ai été convoquée par la CPE (Conseiller principal d’éducation) et la professeure principale pour parler du comportement de mon fils, mais c’est comme si le harcèlement n’existait pas. Alors que je les avais alertées en octobre, déjà ! », a-t-elle déploré. Elle a ajouté que son fils avait arrêté d’aller en cours : « Je l’ai mis en arrêt pour qu’il se ressource à la maison pendant dix jours. »

Le rectorat a indiqué que : « Selon les déclarations de l’équipe de direction du lycée Jacques-Dolle, il s’agit de cyber-harcèlement avéré dont est victime le jeune lycéen, qui fait l’objet d’un suivi de la cellule académique de prévention du harcèlement. Un conseil de discipline est programmé pour le 11 mars. »

Le rectorat a néanmoins écarté l’aspect antisémite des faits, malgré les éléments fournis par la mère.

Interrogé par BFM Nice Côte d’Azur, Hafid Adnani, délégué à la lutte contre le harcèlement scolaire dans l’académie de Nice, a confirmé « des propos antisémites dans cette classe », mais qui « ne concernait pas l’élève en question ». « Nous ne pouvons pas accepter de tels faits, ce sont des agressions inacceptables », a-t-il déclaré.

L’antisémitisme est en hausse en France, en Europe et en occident depuis les attaques du Hamas du 7 octobre dans le sud d’Israël et le début de la guerre à Gaza, lancée en réponse.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.