Antisémitisme/Toulon : un musulman ayant agressé une opticienne condamné
Rechercher

Antisémitisme/Toulon : un musulman ayant agressé une opticienne condamné

L'agresseur s'en était pris l'an dernier à une vendeuse non juive d'une boutique Optical Center qui arborait une mezuzah sur sa porte d'entrée en criant Allahou abkar

Tribunal de Grande Instance de Toulon, France. (Capture d'écran Twitter)
Tribunal de Grande Instance de Toulon, France. (Capture d'écran Twitter)

Un tribunal a condamné un homme musulman pour crime de haine, après que l’homme a agressé l’année dernière, au cri d’Allahou akbar, une opticienne d’un magasin situé à Toulon dans le département français du Var et appartenant à un juif.

L’auteur, Sliman Ouaki, a agressé le 4 octobre dernier une employée d’un magasin Optical Center à Toulon en criant « Allahou akbar », a rapporté la semaine dernière le BNVCA.

Selon le BNVCA, Ouaki a ciblé le magasin parce qu’il avait une mezouzah apposée au chambranle de l’entrée du magasin.

La victime non juive avait été légèrement blessée et n’avait pas pu travailler pendant deux jours en raison de ses blessures.

Le tribunal de Toulon a reconnu Ouaki coupable d’agression physique avec la circonstance aggravante de crime de haine. Le tribunal l’a condamné à de la prison ferme et lui a interdit de se rendre dans le Var. Il doit également payé des amendes à titre de réparation pour la victime.

La peine maximale d’emprisonnement prévue par le Code pénal français pour ce type d’infraction est de trois ans. L’amende maximale s’élève à près de 45 000 euros.

Le BNVCA a souvent reproché aux tribunaux français d’être trop laxistes envers les auteurs de crimes de haine antisémites, mais a salué le tribunal de Toulon pour sa « fermeté et son équité » dans le jugement, dont la première partie a été rendue le 11 octobre.

Le mois dernier, l’accusé a épuisé son droit à faire appel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...