Après deux semaines de quarantaine, les Israéliens du Diamond Princess débarqués
Rechercher

Après deux semaines de quarantaine, les Israéliens du Diamond Princess débarqués

Les passagers seront conduits directement à leur avion pour leur retour en Israël ; un 4e Israélien a été déclaré positif au coronavirus

Les passagers israéliens quittent le navire de croisière Diamond Princess où ils ont passé deux semaines en quarantaine en raison d'une épidémie de coronavirus à bord, le 20 février 2020. (Crédit ; Ambassade d'Israël à Tokyo)
Les passagers israéliens quittent le navire de croisière Diamond Princess où ils ont passé deux semaines en quarantaine en raison d'une épidémie de coronavirus à bord, le 20 février 2020. (Crédit ; Ambassade d'Israël à Tokyo)

Les passagers israéliens ont finalement été autorisés à quitter jeudi le bateau de croisière où ils avaient passé plus de deux semaines en quarantaine au large des côtes japonaises, alors que le coronavirus mortel se propageait parmi les personnes à bord, infectant des centaines de personnes.

Les Israéliens ont été accueillis sur le quai par une délégation de l’ambassade de Tokyo, prête à les emmener du port à l’aéroport où un avion spécialement affrété les attendait pour les ramener directement au pays, ont déclaré les ministères israéliens de la Santé et des Affaires étrangères dans un communiqué conjoint.

Les photos de la scène montrent les passagers, portant leurs vêtements de vacances et tirant leurs valises, signant des papiers sur les quais à des bureaux tenus par des fonctionnaires vêtus de la tête aux pieds de vêtements de protection et portant des masques sur le visage.

Après leur arrivée en Israël, les 11 passagers seront conduits directement au centre médical Sheba près de Tel Aviv pour des examens de santé supplémentaires et seront isolés pendant deux semaines dans un lieu situé en dehors du campus principal de l’hôpital, a déclaré l’hôpital dans un communiqué.

L’équipe médicale utilisera des capteurs, des robots et donnera des appareils portatifs aux patients mis en quarantaine afin de minimiser l’exposition du personnel.

Un véhicule de l’ambassade attend que les passagers israéliens quittent le navire de croisière Diamond Princess où ils ont passé deux semaines en quarantaine en raison d’une épidémie de coronavirus à bord, le 20 février 2020. (Crédit : Ambassade d’Israël à Tokyo)

Cependant, un passager israélien a été contraint de rester sur le navire après avoir été diagnostiqué plus tôt dans la journée comme porteur de la maladie, officiellement connue sous le nom de COVID-19.

Des responsables portant des vêtements de protection attendent que les passagers israéliens quittent le navire de croisière Diamond Princess où ils ont passé deux semaines en quarantaine en raison d’une épidémie de coronavirus à bord, le 20 février 2020. (Crédit : Ambassade d’Israël à Tokyo)

Il est le quatrième Israélien à avoir été testé positif pour la maladie, sur 15 ressortissants israéliens à bord du Diamond Princess. Trois d’entre eux, qui ont été infectés il y a quelques jours, ont déjà été emmenés dans des centres médicaux japonais où ils sont soignés et maintenus en quarantaine. Le quatrième passager devait également être emmené dans un centre médical local.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...