Après des tweets antisémites, DeSean Jackson parle avec un survivant de la Shoah
Rechercher

Après des tweets antisémites, DeSean Jackson parle avec un survivant de la Shoah

Le joueur des Philadelphia Eagles veut "réduire l'écart entre les différentes cultures, communautés et religions"

Le joueur des Philadelphia Eagles  DeSean Jackson s'échauffe avant la première mi-temps d'un match de la NFL contre les Atlanta Falcons, le dimanche 15 septembre 2019 à Atlanta. (AP Photo/John Amis)
Le joueur des Philadelphia Eagles DeSean Jackson s'échauffe avant la première mi-temps d'un match de la NFL contre les Atlanta Falcons, le dimanche 15 septembre 2019 à Atlanta. (AP Photo/John Amis)

Vendredi, le joueur des Philadelphia Eagles DeSean Jackson a parlé avec un survivant de la Shoah. Il cherchait à mieux connaître l’histoire de la Shoah après avoir publié des citations antisémites en ligne plus tôt la semaine dernière.

« Merci M. Mosberg pour votre temps inestimable et votre éclairage aujourd’hui. Je prends ce temps pour continuer à m’informer et à réduire l’écart entre les différentes cultures, communautés et religions », a écrit Jackson sur Instagram.

Edward Mosberg, un survivant de la Shoah de 94 ans, avait écrit une lettre ouverte invitant Jackson à visiter le camp de concentration d’Auschwitz en sa compagnie.

Jackson avait publié une capture d’écran d’une citation largement attribuée à Adolf Hitler, notamment : « les Juifs feront chanter l’Amérique ».

Dans une autre publication, Jackson avait exprimé son soutien à Louis Farrakhan, le chef de la Nation of islam qui est également connu pour sa rhétorique antisémite.

Son équipe, les Philadelphia Eagles, a annoncé vendredi que Jackson avait été sanctionné pour sa « conduite préjudiciable pour l’équipe ». L’équipe a déclaré que Jackson avait « accepté ces sanctions ».

Il n’y a pas eu de détails supplémentaires sur la sanction.

« Mon post ne cherchait clairement à offenser aucune race d’aucune manière, particulièrement la communauté juive », a déclaré Jackson dans une vidéo qu’il a publiée sur Instagram mardi. « Je publie tout le temps dans ma story, et je n’aurais probablement jamais dû publier sur Hitler, car Hitler était un homme mauvais, et je le sais ».

Il a également écrit dans un message mardi soir : « J’ai blessé la communauté juive sans le vouloir… et j’en suis désolé ».

« Je vais m’informer en détail et je vais travailler avec des organisations locales et nationales pour être mieux informés et agir dans notre communauté », a-t-il écrit.

Jackson a plus de 1,4 million d’abonnés sur son réseau. Les commentaires en question faisaient partie de sa « story » sur le réseau social. Ce sont des publications temporaires qui disparaissent au bout de 24 heures et qui ne sont plus visibles.

L’une des deux citations d’Hilter publiée par Jackson lundi accusait les « Juifs blancs » d’avoir un « plan pour la domination mondiale ». Les citations auraient été la justification d’Hitler pour l’extermination des Juifs d’Europe.

Le joueur des Philadelphia Eagles DeSean Jackson avant un match de la NFL contre les Dallas Cowboys, le dimanche 22 décembre 2019 à Philadelphia. (AP Photo/Michael Perez)

Le site Snopes a expliqué que la citation n’est pas attribuable à Hitler et qu’elle semble avoir été publiée pour la première fois sur un « site internet de piège à clic » appelé FMLGoneViral.com en 2015.

Le post notait également : « Hitler a déclaré, ‘parce que les Juifs blancs savent que les négros sont les véritables enfants d’Israël, les Juifs feront chanter l’Amérique pour garder le secret,… Les citoyens blancs américains seront terrifiés de savoir que pendant tout ce temps, ils ont mal traité, discriminé et lynché les Enfants d’Israël' ».

Jackson a ensuite ajouté à l’un des posts : « Quiconque ayant le sentiment que j’éprouve de la haine envers la communauté juive a mal compris ma publication. Je n’ai aucune haine envers personne dans mon cœur! Egalité. Egalité [Emoticon du point levé] ».

Samedi dernier, il a publié une photo maintenant retiré du chef de la Nation of Islam Louis Farrakhan prononçant son discours de trois heures pour le 4 juillet, la fête nationale américaine. Farrakhan, qui a qualifié les Juifs de « termites » et dénoncé la « Synagogue de Satan », avait répété des clichés antisémites.

Jackson avait écrit : « Cet homme [est] puissant et j’espère que tout le monde aura la chance de regarder cela! Ne soyez pas aveugles. Sachez ce qui se passe!! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...