Après des tweets antisémites, un employé quitte la campagne de Sanders
Rechercher

Après des tweets antisémites, un employé quitte la campagne de Sanders

Trois jours après avoir rejoint l'équipe en tant que de directeur adjoint de l'organisation de la circonscription, Darius Khalil Gordon a quitté la campagne du candidat démocrate

Le candidat à la présidentielle, le Sen. Bernie Sanders, s'exprime lors d'un débat des primaires, le 20 novembre 2019, à Atlanta. (Crédit : AP Photo/John Bazemore)
Le candidat à la présidentielle, le Sen. Bernie Sanders, s'exprime lors d'un débat des primaires, le 20 novembre 2019, à Atlanta. (Crédit : AP Photo/John Bazemore)

Un employé de la campagne présidentielle 2020 de Bernie Sanders a quitté son poste après que des médias ont fait émerger d’anciens tweets antisémites et homophobes.

Darius Khalil Gordon a annoncé mercredi qu’il avait rejoint l’équipe de campagne de Sanders au titre de directeur adjoint de l’organisation de la circonscription.

Le lendemain, le site d’information conservateur The Washington Free Beacon a rapporté que Gordon avait publié des tweets antisémites et homophobes de 2010 à 2012.

Gordon a depuis supprimé son compte Twitter.

L’équipe de campagne de Sanders a indiqué à CNN vendredi que Gordon n’était « plus dans la campagne ».

Dans un tweet daté du 22 septembre 2010, immortalisé dans une capture d’écran, on peut lire : « travailler dur pour qu’un jour je puisse me faire de l’argent juif. »

Dans une déclaration publiée vendredi après-midi, la Coalition juive républicaine a appelé l’équipe de campagne du candidat démocrate à licencier Gordon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...