Après la découverte du tunnel, le Hamas menace de frapper Tel Aviv et Haïfa
Rechercher

Après la découverte du tunnel, le Hamas menace de frapper Tel Aviv et Haïfa

Une nouvelle vidéo vante les missiles à longue portée ; “les Brigades al-Qassam vous secoueront” dans les grandes villes israéliennes annoncent les terroristes

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Certaines des 40 roquettes exposées par l'armée israélienne dans le port d'Eilat, le 10 mars 2014. (Crédit : AFP/Jack Guez)
Certaines des 40 roquettes exposées par l'armée israélienne dans le port d'Eilat, le 10 mars 2014. (Crédit : AFP/Jack Guez)

L’aile militaire du Hamas a menacé lundi dans une nouvelle vidéo d’attaquer les villes israéliennes importantes en utilisant des missiles à longue portée, quelques jours après l’annonce par l’armée israélienne de la découverte et de la « neutralisation » d’un tunnel transfrontalier dans la bande de Gaza.

Un clip de l’organisation gazaouie, intitulé « La roquette Rantisi sur Haïfa » a été publiée sur la page YouTube du Centre d’information palestinien, un site d’informations palestinien, et montre les terroristes du Hamas préparant des attaques de missiles à Tel Aviv et Haïfa.

Dans la vidéo habilement produite, qui comprend des plans filmés depuis un drone, un homme masqué lit un article décrivant les « caractéristiques de la roquette » qui établit « sa mission basique : frapper l’ennemi sioniste ».

« Les Brigades al-Qassam secoueront Haïfa et Tel Aviv » dit la voix off pendant qu’un terroriste masqué du Hamas fait courir ses doigts le long d’une carte d’Israël.

https://youtu.be/74zvei1Xcg0

Un groupe d’hommes en uniforme est ensuite vu préparant un lancement de missiles vers des villes israéliennes.

Le R-160 est nommé en hommage à Abdel Aziz Ali Abdul Majid al-Rantisi, le cofondateur du Hamas qui a été tué dans une frappe aérienne israélienne en 2004. Le douzième anniversaire de sa mort était dimanche.

Le missile syrien sophistiqué est également connu sous le nom de M-302, a une portée de 160 kilomètres au maximum et peut porter jusqu’à 170 kilogrammes.

Pendant l’opération Bordure protectrice, le Hamas a considérablement augmenté la portée de ses roquettes avec le R-160, ainsi qu’avec le projectile J-80, qui a une portée de 80 kilomètres.

A ce jour, la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a annoncé sur son site internet avoir tiré neuf R-160 et 19 J-80. Le groupe terroriste Djihad islamique a annoncé avoir tiré deux missiles d’une portée de 100 kilomètres et 38 missiles d’une portée de 70 kilomètres.

La plupart des armes du Hamas sont importées en contrebande depuis l’Egypte via le réseau de tunnels souterrain de la péninsule du Sinaï. Depuis l’opération Pilier de défense de 2012, le Hamas a investi la plupart de ses ressources pour développer des réseaux de contrebande dans le Sinaï et importer des armes de Libye, du Soudan et d’Iran, selon les services de sécurité du Shin Bet.

En mars 2014, l’armée israélienne avait intercepté le Klos-C, un chargement d’armes provenant d’Iran et se dirigeant vers le Soudan, sa destination finale étant Gaza. La livraison contenait plusieurs douzaines de missiles M-302.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...